Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 08-10-2017 21:47:06

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Arrivée après une longue chevauchée

Lord Hogarth arriva après six jours de chevauchée interminable, devant les grandes portes en bois de la Capitale de Caspellis. Le grande porte était jonchée de grandes tourelles de pierre blanches épaisses qui venaient des montagnes alentours. Ces tourelles étaient bien gardées et nul ne pouvait prétendre que, depuis la régence de sieur de Boemauth, cette efficacité en fût accru. Passer le portes était devenu une véritable plaie. Il espérait en tant que pair ne pas se faire intérroger trop longtemps et qu'il serait reconnu rapidement par les soldat en faction.

- Halte-là mon seigneur

Son cheval se braqua devant l'avancée, la main haute, du garde, ayant presque désarçonné son cavalier qui reprit rapidement le contrôle de son destrier jeune et fougueux. Hogarth fût fou de rage et commença sa leçon au garde, pas plus vieux que le fils de son intendant. Il devait à peine avoir dix-sept ans, déjà un homme, mais avec la bêtise d'un enfant.

- Triple andouille ! ne t'as t'on donc pas appris à ne pas lever la main devant un équidé monté par son cavalier ? cela peut l'effrayer. Ferais-tu cela devant le Roi Micléo ou devant le Régent ? J'en doute fort et si tu avais un jour la bêtise de refaire cela à l'un de ces deux personnes de hautes distinctions, se sera la roue ta seule récompense pauvre idiot que tu es.  Fit Hogarth tout en avançant vers la jeune recrue.

Le jeune garde ne savait plus trop quoi faire et décida de lui tenir tête

- Au nom du Régent le sérénissime Seigneur de Boemauth, je vous serai gréé de nous donner votre identité dit-il, bombant le tors e alors que Hogarth arrivait devant lui.

Hogarth s'arrêta net devant lui, ôta son capuchon qui couvrait son visage

- Je suis Lord Hogarth, Seigneur de Hogarthia-la-grande, Comte de Haute Terre et chef des indépendantistes... et le plus important de tous ami fidèle de votre régent. Cela vous suffit-il ou dois-je le faire mander sur votre ordre pour que ce dernier confirme mes dires ?

Le chef de la garde accourra rapidement devant les deux hommes, jeta un rapide coup d'oeil à Hogarth et se dressa tel une pique de lance.

- Mon Seigneur Hoagrth, soyez le bienvenue et veuillez pardonner mon apprentis qui tien son rosle trop au sérieux sans ne rien savoir.

Hogarth recula un peu de devant le jeune présomptueux puis s'adressant au capitaine de la garde

- Ce n'est point grave mais il ferait mieux d'apprendre à ne pas braquer les chevaux des seigneurs visiteurs ou sa vie sera extrêmement courte.
- J'y veillerais personnellement mon seigneur. Allons stupide neveu, retourne dans la tourelle et continues tes courts. Termina le capitaine se tournant vers le jeune apprenti qui semblait être de sa famille.

- Ouvrez les portes pour le Seigneur Hogarth !! cria t'il enfin

Hogarth remonta sur son destrier puis franchit les portes de la capitale. Il avait soif et faim après tant de jours à filer entre les flancs des montagnes qui séparaient sa ville à la capitale. Il s'arrêta près d'une échoppe, descendit de cheval puis, avant d'entrer dans l'établissement, jeta un rapide coup d'oeil autour de lui


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

#2 08-10-2017 22:57:01

Celedir
RPiste
Inscription : 06-08-2017
Messages : 35

Re : Arrivée après une longue chevauchée

Voilà treize jours que le Comte Celedir était parti de sa ville de Basforge en Boemauth pour Caspellis. Il n'avait pris avec lui qu'une douzaine d'hommes comme escorte afin de rendre le voyage plus court. La route fût étrangement calme pour arriver à la capitale, par le passé un seigneur aurait dû se déplacer avec une armée pour être certain d'arriver en un seul morceau. Cette sécurité est l'œuvre du travail acharné du régent. Le comte ne s'imaginait pas à quel point le seigneur de Boemauth avait renforcé sa position depuis qu'il était arrivé au pouvoir avant d'être en vue de la cité.

A l'arrivé devant les portes de la ville il observa soigneusement les nouvelle défenses de la cité puis s'exclama à sa troupe

-Si ces défenses avait été érigé avant la grand guerre civil, la cité n’aurait pas été menacé par la horde de sphonie et nous autres indépendantistes aurions eu bien moins de perte !

A peine eu-t'il prononcer ses mots qu'un sergent de la garde de la cité se posta devant lui pour observer la compagnie d'un peu plus près, puis sans dire un mot fit signe à ses hommes d'ouvrir les portes pour le Comte.

Une fois l'imposant corps de garde passé, le comte s'adressa à son chef de troupe.

-Alfonse prend quatre hommes et va recueillir des informations dans la ville, il se trame quelque chose et que Navas m'en soit témoin je saurais de quoi il en retourne. Je serais à l'auberge du Poney Frétillant en attendant votre rapport.

Alors que Celedir se dirigeait vers l'auberge il remarqua un homme de grande stature devant une échoppe. La silhouette lui passerais familière mais c'est une fois que l'homme se retourna que le doute n'était plus permit, il le connaissait et même très bien. Il se rendit auprès de lui en l'interpellant.

-Seigneur Hogarth ! Je ne vous savez pas en ville. Que venez vous faire à Caspellis sans escorte ?


 Blason
Comte Celedir Dolasien, Maître de la Citadelle des Indépendantistes

Hors ligne

#3 08-10-2017 23:08:30

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Re : Arrivée après une longue chevauchée

Hogarth fut surpris de voir icelieu, son lieutenant indépendantiste. Cela le dérangeait un peu car il n'était point prévu qu'il rencontra un visage connu. Il se reprit et répondit à son lieutenant et ami de toujours.

- Seigneur Celedir, vous êtes bien loin de vostre domaine. Que diable faites-vous ici ? il l'empoigna par l'épaule en le guidant vers la taverne.

- Allons discuter à l'intérieur, nous serons plus tranquille lui fit-il en jetant un oeil partout autour d'eux. Il continua de se diriger vers l'entrée de la taverne, et ouvrit la porte. Il ne vit personne. Tout le monde avait l'air d'avoir déserté les lieux. "Mais que se passe t'-il donc ?!" se demanda t'il en entrant. Mais cela l'arrangeait car nul ne serait présent pour épier leur conversation.

Dernière modification par Lord Hogarth (08-10-2017 23:09:05)


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

#4 08-10-2017 23:40:25

Celedir
RPiste
Inscription : 06-08-2017
Messages : 35

Re : Arrivée après une longue chevauchée

Les retrouvailles avec Lord Hogarth avait duré près d'une heure, nul ne sait de quoi les deux hommes avaient discuter mais les sept hommes d'armes de BasForge ont vu leur seigneur revenir avec un air qu'ils n'avaient jamais vu: il était grave.

-Soldat va prévenir Alfonse, je me rends a l'agora. Je m'y rendrais seul, vous attendrez tous mon retour à l'auberge du Poney Frétillant.


 Blason
Comte Celedir Dolasien, Maître de la Citadelle des Indépendantistes

Hors ligne

#5 08-10-2017 23:50:14

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Re : Arrivée après une longue chevauchée

A son tour, Hogarth sortit de la taverne, le regard hagard, fit mander son cheval, puis le monta avant de prendre des rues sombres et escarpées, prenant diverses directions.


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

#6 11-10-2017 22:41:10

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Re : Arrivée après une longue chevauchée

Quelques temps plus tard, les cloches se mirent à sonner et à résonnes dans toute la ville. Hogarth décida alors de se rendre le plus rapidement possible vers les portes de la capitale. Celle-ci était encore mieux gardée et surtout,elle était à présent close. Il tenta tout de même de passer en s'approchant près d'un garde.

- Garde je me dois de quitter la capitale au plus vite. Veuillez ouvrir la grand porte séant !

Il s'agissait du même petit troufion qui avait faillit le faire tomber de cheval à son arrivée. Celui-ci prit un air grave et lui répondit :

- Désolé mon seigneur mais les cloches sonnent suite à un événement dont je ne puis divulguer la raison. Personne n'est autorisé à quitter la capitale tant que nous n'avons pas reçu des consignes inverses.

Hogarth se contrôla pour ne pas tuer le garde et passer quand même car il n'avait rien à faire de plus dans la capitale. Il essaya une dernière chose.

- Cette chose que vous devez taire, est-ce en rapport avec ce qui se déroule à l'Agora ?
- Possible que oui mon seigneur Répondit-il un peu fébrile.
- Eh bien je suis un des paires de l'agora et tout ce qui touche à l'agora ou ce qu'il s'y passe doit m'être rapporté séant

Profitant et de la jeunesse et de la crédulité et du manque de connaissance des us au protocole dans ce domaine du jeune garde, il lui jeta un regard noir

- Mon seigneur, cela ne concerne pas directement l'agora... enfin... non... je ne crois pas... je ne sais pas.
- Eh bien... parles sombre idiot !

Le jeune soldat ne savait plus quoi dire ni quoi faire...

- Puisque tu n'as rien à me dire et que tu reste planté là bouche bée, ouvres-moi donc que je puisse rentrer en ma demeure. J'ai autre chose à faire que de rester planté là avec toi à te regarder en chien de faïence.
- Je n'ai pas autorité ni l'autorisation pour vous laisser partir Répliqua t-il apeuré.
- Alors trouves-moi quelqu'un qui a l'autorité puisque ça fait 10 mins que tu sais que tu ne l'as pas au lieu de me répondre bêtement
- Fort bien mon seigneur.

Le soldat partit à toute jambes chercher son supérieur puis, après quelques minutes d'attente, le chef de la garde approcha enfin.

- Désolé messires mais j'ai reçu des ordres de ne laisser passer personne.
- ça je le sais déjà puisque votre garde me l'a déjà dit mais je suis un pair de l'île et j'entends qu'on me laisse passer quand je l'ordonne.

Le chef de la garde hésita un instant puis, décida de lui laisser un passe droit étant donné la réputation du chevalier qui devenait bougon.
La grand porte s'ouvrit et Hogarth partit au galop vers son domaine en Haute-terre


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

Pied de page des forums