Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 21-10-2019 14:10:30

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 361

Une nouvelle aube

Après un longs mois d'absence, Jogar rentra enfin dans sa ville durant la soirée. La première chose qu'il remarqua était que les forces militaires avaient été restaurées et même augmenté. La Conjuration avait durablement affaibli Insohel face à ses adversaires. La situation a été réparée, du moins pour le moment. 


Cependant, sa tentative d'unifier totalement l'île sous l'autorité d'Insohel avait été un échec cuisant. La Conjuration l'a montré. Une petite troupe bien entraîné peut de grandes choses. Insohel n'était pas prête pour une guerre d'usure. Du moins pas jusqu'à maintenant. Jogar avait laissé son jeune neveu diriger la vile en son absence. Il fut satisfait de découvrir les résultats. Maintenant qu'il lui fallait penser à sa succession, il se dit que ce jeune homme ne serait que des plus intéressants pour l'avenir de la cause sur l'île.


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#2 22-11-2019 12:33:47

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 361

Re : Une nouvelle aube

Le message était placardé partout dans Inshoel la Nouvelle. Une lettre avait été envoyé dans toutes les chancelleries de l'île et des citadelles.   

Après, plusieurs semaines de souffrance, notre déesse Sphonie a décidé de rappeler à elle notre noble seigneur Jogar. Ce dernier a laissé un testament. Le nouveau seigneur Jogar a nommé Godric nouveau grand maître de l'ordre et chef de notre cité. Les funérailles de Jogar auront lieu d'ici trois jours. Vous pouvez venir dans la cité y assister, si cela est votre souhait.

Dernière modification par Lejuste (22-11-2019 12:34:50)


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#3 28-11-2019 17:55:58

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 361

Re : Une nouvelle aube

En plein milieu de la grande place du marché de la ville d'Insohel la Nouvelle, un homme, d'allure simple s'avança. Il se dirigea vers les rostres au pieds de l'église sphonienne. Certains passants le reconnurent, il s'agissait de Godoric, un soldat du troisième régiment des fantassins. La foule commença à se rassembler. Il prit la parole :

" Cher peuple d'Insohel, chers frères et sœurs,

Vous et moi nous nous connaissons. J'ai fréquenté les mêmes tavernes que vous, les mêmes bordels parfois, voire la même fille. Nous avons connu les mêmes souffrances, les mêmes longues guerres, les mêmes famines, voire la même maladie. Aujourd'hui notre chef est mort.  Jogar, que l'on surnomma le Juste, a lutté d'arrache pieds pour nous permettre de vivre en paix sur cette terre. Mais son projet politique n'a fait que renforcer la haine des autres seigneurs de l'île à notre égard. De plus son attitude intolérante, puis tolérante et ensuite de nouveau intolérante avant de revenir à une attitude tolérante envers la religion de Navas a complètement brouillé notre image religieuse. Jogar était un bon chef, mais un chef brouillon et trop peu constant et trop va en guerre.

A partir d'aujourd'hui, sur décret de notre ancien chef, décret visible pour tous au niveau de la porte de l’église, je suis votre nouveau chef. A partir de ce jour, terminé ce projet de République. Nous ne formons qu'un avec l'île et pas deux. La seule chose qui est certaine en revanche, c'est que nous allons garder le principe d'égalité dans la loi et dans l'économie. De fait, nous éviterons des guerres éternelles pour des projets utopistes irréels.

A partir de ce jour, notre politique religieuse à l'égard des croyants de Navas sera toujours la tolérance. S'il doit y avoir des querelles, cela sera de la responsabilités des chefs du culte de Navas. Nous, nous nous montrerons tolérant envers les croyants de Navas tant qu'ils n'attaquerons pas les nôtres.  Nous punirons seulement les croyants de Navas qui attaqueront les notre et pas l'ensemble de ces croyants.

Enfin, l'île a trop souffert des guerres de notre ancien chef. Afin de ramener la prospérité sur l'ensemble de l'île, et pour diminuer les tensions envers nous, nous allons vider les excédents  de nos réserves marchandes en les vendant à prix coûtant sur toute l'île afin de favoriser la reconstruction et le développement des seigneuries qui ont été victimes des exactions de nos troupes et de celles de nos ennemis. Ce qui veut dire que pour 1000 de bois, nous ne demanderons que 1000 dacres. Cette politique ne sera que temporaire afin de ne pas trop vous pénaliser.

De plus, pour conclure, un message sera envoyé à la capitale pour informer de ces mesures.

Bonne journée à vous.

L'homme salua la foule et parti. Cette dernière semblait rassurée par la politique économique et diplomatique de leur nouveau chef. Il reste à savoir si elle allait porter ses fruits dans le temps.


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

Pied de page des forums