Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 12-03-2019 10:35:54

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Vers une nouvelle guerre de religion ?

Les temps estoy maulveix, de ceste mauvaiseté scabreuse qui conduit les esprits les plus fourbes et les plus malins à ériger la traîtrise en art, la domination outrancière en rite, félons et scélérats se repaissant de leur iniquité, prenant parfois de grands airs et ceste culture oiseuse, vernis lézardé rendant la beste tellement supérieure aux honnestes gens, bafoués, écrasés.

Les temps estoy maulveix, mais tout espoir n'estoy point ôté : nous proclamons aujourd'hui la chute d'un tyran.
La destitution d'un abomifreux despote, exerçant son autorité avec tant morgue qu'il ne parvient point à fixer ses alliés.

C'est aussi l'opprobre pour ses suiveurs, les crevards prêts à dépecer les malheureux victimes de leurs obscures manigances. Vergogne à eux !
Parmi les suiveurs du félon, seuls les plus malsains, rompus depuis leur plus jeune âge à faire souffrir les animaux, et aussi les pouacres gourdiflots, sont restés.
Où en sont-ils à présent ?
Ils rêvaient d'hermine et d'honneurs, d'une fortune acquise à bon compte lors du dépeçage opéré par la meute, les voilà couverts de boue et d'ignominie. Ils rêvaient de belle zibeline, les voilà revêtus du manteau de l'opprobre, avec tremblement.

Oui, en ce jour béni où le vent frais chassa l'air vicié qui nous empêchait de respirer, nous proclamons la chute d'un tyran !
La destitution et l'humiliation d'un despote ne parvenant plus à imposer son autorité maintes fois abusée.

Faudrait-il encore châtier ceux qui vont à sa suite, invoquant de quelconques puissances occultes pour assoir leur hégé-démonie ?
Que cela n'arrive jamais !
Une telle persécution serait cruelle, et injuste.
Vous savez tous que, peu importe la croyance ou la faction, ce n'est point l'habit qui fait le moine, ni le titre qui forge des honnestes gens.
Des Sphonnistes, j'en ai côtoyé plusieurs, je constate que la plupart ont quitté mais il existe de braves gens partout, pratiquant leur culte paisiblement. Si ce rite est meilleur ou désapprouvé, de cela je n'ai point à juger, pas plus que quiconque. Tout comme il y a des preux partout, il y a aussi des gens vils, pratiquant leur perversion avec le vice des crevards, et cela peu importe leur obédience.
Ce n'est doncques point le procès de l'église Sphonniste qu'il convient de faire, mais celui d'un tyran, et des gourdiflots qu'il a réussi à entraîner à sa suite, croyant que la force de leur meneur était à la hauteur de sa prétention.
Il n'est point question de foy ou de philosophie, mais d'attitudes, et d'un état d'esprit déplorable.
Il n'est point question d'inquiéter de braves croyants, mais les sbires, ceux qui comptaient tirer parti des malversations despotiques et d'autres tripotages que la décense nous interdit ici de révéler publiquement.

La fin d'un harceleur et de ses suiveurs, voilà de quoi il est question.
La justice triomphante ne doit point mener à  une guerre de religion, non, jamais !
Mais au contraire, à la mise en place d'une nouvelle gouvernance, privilégiant l'échange entre Seigneurs avec de bonnes pratiques : nous savons tous que lorsqu'un individu malsain mène la danse, d'autres l'imitent, espérant sans doute tirer parti de sa position dominante et de ses manigances. C'est bien cette abomination qu'il faut combattre, mettant fin au grenouillage et rétablissant entre Seigneurs des relations saines, exemptes de perversité.

Le félon est à présent châtié, victime de son insupportable arrogance et de ses pratiques aussi détestables qu'inavouables, il n'y a guère que lui-même qui ne se déteste point encore.
Il a appris, à ses dépends, que tout pouvoir en ce bas-monde à forcément des limites, que les outrepasser n'est en définitive point expédient.

Affirmer qu'une obédience ou une faction serait meilleure qu'une autre n'est point l'affaire d'un preux.
Seuls les coupables, harceleurs ou suiveurs, seront châtiés. Dans une mesure juste et raisonnable : ne leur ressemblons point, jamais !

Hors ligne

Pied de page des forums