Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 20-01-2019 18:10:20

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 315

Un duc et ses comtes

Jogar était dans son bureau, devant la cheminée, pensif. Depuis quelques semaines, beaucoup de choses avaient changées dans son duché. La plus importante était l'arrivée d'une foule immense de nouveaux venus. Pleins de raisons expliquaient cet afflux de personnes. Mais là n'était pas le sujet de sa réflexion.
Pour gérer tout ce beau monde, Jogar venait de nommer quatre nouveaux comtes en très peu de temps. C'était du jamais vu depuis bien longtemps. Mais ces comtes ne devaient pas oublier quelle était leur place estimait Jogar.

Il prit donc une plume et écrivit la lettre suivante  :

Cher comte,

Vous voilà maintenant habitué à vos nouvelles terres. Il est maintenant temps de venir a insohel prêter allégeance en public. Vous et d'autres comtes auraient a le faire. Cette cérémonie aura lieu d'ici deux semaines. Si vous ne venez pas en personne, cela sera considéré comme un manquement à votre devoir. Votre poste de comte vous sera donc retiré.
Après la cérémonie, un conseil ducal aura lieu. Nous discuterons de la politique a mener sur le duché suivant les approches que je vous proposerai.

Cordialement,

Jogar, dit Lejuste, duc de Lonfort


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#2 20-01-2019 20:31:47

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 127

Re : Un duc et ses comtes

Ordoncques, nous fûmes arrachés à notre sol, femmes, enfants et viellards furent déportés de bon matin, forcés à marcher comme des troupeaux qu’on mène en transhumance, ou bien à l’abattage.

L’on nous déposséda de nos propriétes bien arrangées pour nous en donner d’autres en plein cœur d’une contrée hostile, et inconnue. Un univers farouche, enclavé, terriblement éloigné de la terre de nos ancêtres. Je ne suis certes qu’un rapporté, ayant fait naufrage au large de la baie, mais je parle ainsi au nom de tout un peuple, qui est désormais mien. Mais chaque homme est une isle, et je suis un îlien, adopté par les gens de la Crique, qui m’ont réservé l’accueil qui sied à un Chef, ce que je fus dans cette d’avant le naufrage. Car je fus tour à tour berger, poète et chef de guerre, mais je fus noble de sang depuis ma tendre enfance.
Et pourtant, l’on me spolia de mon titre nobiliaire acquis dans la Crique, que je repris avec le soutien du peuple, et par la grâce divine.

L’on nous arracha à notre élément, cette zone côtière que nous chérissions plus que tout.
Et aujourd’hui, à peine une demi-lune après ces exactions, l’on nous annonce que « nous sommes habitués à nos nouvelles terres ? »
Que nenni, Sire !

Sachez, très vénérable Duc, que LA MONTAGNE N’EST POINT MON UNIVERS, ET JE DOUTE FORT DE POUVOIR M’Y SENTIR À MON AISE UN JOUR.

Je travaillerai pour rendre cette rocaille moins inhospitalière que je ne l’ai trouvée en arrivant, et j’accomplirai mon labeur tous les jours que durera cette épreuve.
Mais sachez que nous autres, Nous de la Crique, ne pouvons concevoir la vie dans ce recoin du monde, ni apprécier chaque jour que le Ciel fait sans voir et respirer l’étendue saline qui nous a vus naître, et qui nous bercera derechef.

Dès que la langue de terre qui fut la nostre en sera quitte avec cette terrible malédiction, dès que le fléau aura quitté la Crique des Anges et que celle-ci commencera à se repeupler, nous rentrerons, mon peuple et moi, de cet exil forcé.
Nous reviendrons dans nostre demeure, dans la Crique des Anges, et nous nous y fixerons, pour les siècles des siècles.
Eccu !

Dernière modification par Elegiak (20-01-2019 20:56:45)

Hors ligne

#3 20-01-2019 23:36:04

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 127

Re : Un duc et ses comtes

Sire
Les déambulations sont le lot du pérégrin que je fus, ayant subi un naufrage avant d’être chassé de ma terre d’adoption, à peine une demi-lune plus tard.

Je me rendrai doncques à ladite convocation.
Afin de faire allégeance au Duc Jogar.
Et de plaider la cause de tous les exilés, pressés de retrouver la terre de leurs ancestres.

Dernière modification par Elegiak (20-01-2019 23:36:19)

Hors ligne

#4 21-01-2019 22:10:44

Henri de Lagardère
RPiste
Inscription : 21-12-2018
Messages : 149

Re : Un duc et ses comtes

Henri de lagardère arriva tard se lundi 21 janvier en l'an 976 au duché de Lonfort il y croisa Elegiak lui fit signe de la tête et alla lire la lettre laisser à l'intention des comtes de Lonfort

il pris la lettre dans la main et tout en la lisant  pensa qu'il en avait de la chance d'être comte lui qui part le passé ne s'imaginais pas du tout à la tête d'un domaine mais plutôt mousquetaire du roi , puis un passage de la lettre l’interpella...le relisant il compris qu'on ne lui laisser point le choix
"Si vous ne venez pas en personne, cela sera considéré comme un manquement à votre devoir. Votre poste de comte vous sera donc retiré."

c'est donc un ordre se disait il...cela le chiffonna mais ne voulant point attirer les foudres il pris une plume laisser la et un parchemin 

il écrivit ceci:


Cher Duc je tacherais d'être présent pour prêter allégeance comme vous le proposez , il vous suffira de m'envoyer un de vos pigeon pour me tenir au courant du dit jour.




Henri de Lagardère Comte d'Aermonia   


Henri déposa son parchemin sur le bureau du Duc Lejuste et partit vers ses terres

Hors ligne

#5 27-01-2019 21:01:20

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 315

Re : Un duc et ses comtes

Jogar était assis dans son siège lorsque son secrétaire lui apporte le courrier du jour

Vous avez reçu une lettre du comte d'Aermonia et une lettre du comte des monts d'argent seigneur dit le secrétaire.

Jogar prit le courrier. Il lit les lettres avec la plus grande des attentions. Seulement deux comtes avaient pour le moment répondu. Il faudrait peut-être sortir les troupes pour rappeler aux autres comtes qui dirigeait ce duché se dit-il.  Il prit ensuite deux parchemin pour rédiger le message suivant.


Cher seigneur,

c'est un plaisir de lire votre courrier. J'espère que vous ferez bon voyage jusqu'à la capitale ducale. Vous et vos serviteurs sont attendus d'ici quinze jours à la cour. Une cérémonie religieuse aura lieu. Si vous n'êtes pas croyant en Sphonie, merci de nous l'indiquer. Nous ne voulons pas offenser vos croyances en Insohel. Une église navaséenne vous sera mise à disposition dans ce cas de figure.

Le juste, Duc de Lonfort.

Une fois la lettre rédigée, il chargea son secrétaire de l'expédier au plus vite. Les choses se mettaient en place estimait Jogar. Bientôt, il pourra appliquer son plan.


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#6 02-02-2019 16:52:06

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 127

Re : Un duc et ses comtes

Un copiste de ma connaissance, un ancien Clerc, pourrait se joindre à nous et nous faire profiter de son aisance à  chroniquer des événements. Il l’a déjà auprès d’un grand Seigneur Navasséen, avant d’être révoqué.
Il me faut expliquer, très excellent Lejuste, que ce moine défroqué, coupable d’avoir conté ses propres histoires au lieu de recopier studieusement les manuscrits qui lui étaient confiés, cherche une terre d’asile.
Je le convaincrais bien de s’installer dans nostre magnifique Duché, après les déconvenues qui lui sont arrivées comme vous savez.
Mais pour l’instant, cet homme a la tonsure impeccable, sobre et cultivé, hésite un peu.
Pour ne rien vous cacher, la perspective de s’installer dans une bourgade dépourvue de librairie, où il n’est même pas possible de se fournir en parchemins le rebute.

Dernière modification par Elegiak (02-02-2019 16:53:26)

Hors ligne

#7 02-02-2019 17:01:38

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 127

Re : Un duc et ses comtes

J’ajouterai, Sire, que son récent défrocage l’a quelque peu ébranlé. Et je vois mal ce saint homme s’installer en quelque endroit où il lui serait impossible d’assouvir ses passions. Celle de l’écriture, comme vous savez, mais il me faut dire la suite.
Sa passion pour le sexe faible en faii un excellent client pour les orfèvres, vous savez bien comme ces dames sont friandes de bijoux, surtout ceux de valeur.
Et s’il n’y avait que cela...
Le coquin me fait savoir qu’il ne s’installera point dans nostre contrée tant qu’il n’y trouvera pas le moindre apothicaire, capable de lui confectionner une potion de vigueur.

Hors ligne

#8 03-02-2019 12:03:15

Evandar
RPiste
Inscription : 09-01-2019
Messages : 10

Re : Un duc et ses comtes

Sieur Evandar arriva ce Dimanche matin en son domaine. Cela faisait une décade qu'il parcourait son nouveaux comté. N'ayant reçu aucune réponse de la part des seigneurs vivant sur ces terres il avait décidé prestement de faire le tour de chaque village afin de constater par lui même la situation.
A peine venait il de laisser sa monture à son escuyer qu'un messager arriva en courant
Sir, vous avez reçu une missive venant d'insohel lors de votre voyage
Le comte Evandar décacheta la missive et lut le message qui provenait du Duc de Lonfort.
Ne prenant pas le temps de ripailler il se dirigeât directement vers son bureau et rédigeât en toute hâte une réponse.
Cher duc, je vous remercie d'avoir répondu par l'affirmative à ma demande. Je serai donc heureux de venir en Insohel le jour qui vous siéra le mieux.
Sieur Evandar Comte de Terrebenie

Il appela un messager et lui ordonna de transmettre ce parchemin par pigeon immediatement

Hors ligne

#9 03-02-2019 16:00:31

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 315

Re : Un duc et ses comtes

plusieurs lettres étaient arrivées sur le bureau du duc. Il prit soin de toutes les lire avec la plus grande attention.  Une fois cela fait, il demanda du parchemin pour répondre à tout le monde.



Il répondit d'abord au seigneur Evandar

cher seigneur

C'est avec plaisir que j'ai pu lire votre lettre. Je vous attends des la semaine prochaine. Nous mettrons en place officiellement votre investiture. Nous parlerons ensuite d'un sujet de la plus haute importance.  Je vous conseille de venir avec votre conseiller milliardaire pour cette réunion de la plus haute importance.
Cordialement mme,
Lejuste duc de Lonfort




Une fois cela fait, il prit une autre parchemin pour répondre au seigneur elegiak

Cher seigneur,

La n'est pas le problème de votre convocation. Il vous faut venir afin d'être reconnu comme comte officiellement. Cela est important pour que tout le reste de l'île soit au courant de cela.  D'autre part, une réunion de la plus haute importance aura lieu ensuite. Si vous voulez exposer vos idées, il vous faudra être présent. Après cette reunion, cela ne sera plus le moment de débattre mais d'agir. 
Je comprends vos soucis économiques. Les guerres de religions et la guerre civile ont laissé de profondes marques qui ne se répareront pas en un jour. La aussi, cela sera abordé au cours de la réunion. Donc venez au plus vite à Insohel la nouvelle.

Cordialement,
Lejuste  duc de Lonfort

Les deux lettres écrites, jogar demanda a un serviteur de venir pour préparer la cérémonie d'investiture des comtes. Il fallait se préparer. La réunion qui aurait lieu ensuite pourrait changer à jamais le visage politique de l'île.

Dernière modification par Lejuste (03-02-2019 16:02:53)


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

Pied de page des forums