Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 20-01-2019 18:10:20

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 352

Un duc et ses comtes

Jogar était dans son bureau, devant la cheminée, pensif. Depuis quelques semaines, beaucoup de choses avaient changées dans son duché. La plus importante était l'arrivée d'une foule immense de nouveaux venus. Pleins de raisons expliquaient cet afflux de personnes. Mais là n'était pas le sujet de sa réflexion.
Pour gérer tout ce beau monde, Jogar venait de nommer quatre nouveaux comtes en très peu de temps. C'était du jamais vu depuis bien longtemps. Mais ces comtes ne devaient pas oublier quelle était leur place estimait Jogar.

Il prit donc une plume et écrivit la lettre suivante  :

Cher comte,

Vous voilà maintenant habitué à vos nouvelles terres. Il est maintenant temps de venir a insohel prêter allégeance en public. Vous et d'autres comtes auraient a le faire. Cette cérémonie aura lieu d'ici deux semaines. Si vous ne venez pas en personne, cela sera considéré comme un manquement à votre devoir. Votre poste de comte vous sera donc retiré.
Après la cérémonie, un conseil ducal aura lieu. Nous discuterons de la politique a mener sur le duché suivant les approches que je vous proposerai.

Cordialement,

Jogar, dit Lejuste, duc de Lonfort


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#2 20-01-2019 20:31:47

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Re : Un duc et ses comtes

Ordoncques, nous fûmes arrachés à notre sol, femmes, enfants et viellards furent déportés de bon matin, forcés à marcher comme des troupeaux qu’on mène en transhumance, ou bien à l’abattage.

L’on nous déposséda de nos propriétes bien arrangées pour nous en donner d’autres en plein cœur d’une contrée hostile, et inconnue. Un univers farouche, enclavé, terriblement éloigné de la terre de nos ancêtres. Je ne suis certes qu’un rapporté, ayant fait naufrage au large de la baie, mais je parle ainsi au nom de tout un peuple, qui est désormais mien. Mais chaque homme est une isle, et je suis un îlien, adopté par les gens de la Crique, qui m’ont réservé l’accueil qui sied à un Chef, ce que je fus dans cette d’avant le naufrage. Car je fus tour à tour berger, poète et chef de guerre, mais je fus noble de sang depuis ma tendre enfance.
Et pourtant, l’on me spolia de mon titre nobiliaire acquis dans la Crique, que je repris avec le soutien du peuple, et par la grâce divine.

L’on nous arracha à notre élément, cette zone côtière que nous chérissions plus que tout.
Et aujourd’hui, à peine une demi-lune après ces exactions, l’on nous annonce que « nous sommes habitués à nos nouvelles terres ? »
Que nenni, Sire !

Sachez, très vénérable Duc, que LA MONTAGNE N’EST POINT MON UNIVERS, ET JE DOUTE FORT DE POUVOIR M’Y SENTIR À MON AISE UN JOUR.

Je travaillerai pour rendre cette rocaille moins inhospitalière que je ne l’ai trouvée en arrivant, et j’accomplirai mon labeur tous les jours que durera cette épreuve.
Mais sachez que nous autres, Nous de la Crique, ne pouvons concevoir la vie dans ce recoin du monde, ni apprécier chaque jour que le Ciel fait sans voir et respirer l’étendue saline qui nous a vus naître, et qui nous bercera derechef.

Dès que la langue de terre qui fut la nostre en sera quitte avec cette terrible malédiction, dès que le fléau aura quitté la Crique des Anges et que celle-ci commencera à se repeupler, nous rentrerons, mon peuple et moi, de cet exil forcé.
Nous reviendrons dans nostre demeure, dans la Crique des Anges, et nous nous y fixerons, pour les siècles des siècles.
Eccu !

Dernière modification par Elegiak (20-01-2019 20:56:45)

Hors ligne

#3 20-01-2019 23:36:04

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Re : Un duc et ses comtes

Sire
Les déambulations sont le lot du pérégrin que je fus, ayant subi un naufrage avant d’être chassé de ma terre d’adoption, à peine une demi-lune plus tard.

Je me rendrai doncques à ladite convocation.
Afin de faire allégeance au Duc Jogar.
Et de plaider la cause de tous les exilés, pressés de retrouver la terre de leurs ancestres.

Dernière modification par Elegiak (20-01-2019 23:36:19)

Hors ligne

#4 21-01-2019 22:10:44

Henri de Lagardère
RPiste
Inscription : 21-12-2018
Messages : 149

Re : Un duc et ses comtes

Henri de lagardère arriva tard se lundi 21 janvier en l'an 976 au duché de Lonfort il y croisa Elegiak lui fit signe de la tête et alla lire la lettre laisser à l'intention des comtes de Lonfort

il pris la lettre dans la main et tout en la lisant  pensa qu'il en avait de la chance d'être comte lui qui part le passé ne s'imaginais pas du tout à la tête d'un domaine mais plutôt mousquetaire du roi , puis un passage de la lettre l’interpella...le relisant il compris qu'on ne lui laisser point le choix
"Si vous ne venez pas en personne, cela sera considéré comme un manquement à votre devoir. Votre poste de comte vous sera donc retiré."

c'est donc un ordre se disait il...cela le chiffonna mais ne voulant point attirer les foudres il pris une plume laisser la et un parchemin 

il écrivit ceci:


Cher Duc je tacherais d'être présent pour prêter allégeance comme vous le proposez , il vous suffira de m'envoyer un de vos pigeon pour me tenir au courant du dit jour.




Henri de Lagardère Comte d'Aermonia   


Henri déposa son parchemin sur le bureau du Duc Lejuste et partit vers ses terres

Hors ligne

#5 27-01-2019 21:01:20

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 352

Re : Un duc et ses comtes

Jogar était assis dans son siège lorsque son secrétaire lui apporte le courrier du jour

Vous avez reçu une lettre du comte d'Aermonia et une lettre du comte des monts d'argent seigneur dit le secrétaire.

Jogar prit le courrier. Il lit les lettres avec la plus grande des attentions. Seulement deux comtes avaient pour le moment répondu. Il faudrait peut-être sortir les troupes pour rappeler aux autres comtes qui dirigeait ce duché se dit-il.  Il prit ensuite deux parchemin pour rédiger le message suivant.


Cher seigneur,

c'est un plaisir de lire votre courrier. J'espère que vous ferez bon voyage jusqu'à la capitale ducale. Vous et vos serviteurs sont attendus d'ici quinze jours à la cour. Une cérémonie religieuse aura lieu. Si vous n'êtes pas croyant en Sphonie, merci de nous l'indiquer. Nous ne voulons pas offenser vos croyances en Insohel. Une église navaséenne vous sera mise à disposition dans ce cas de figure.

Le juste, Duc de Lonfort.

Une fois la lettre rédigée, il chargea son secrétaire de l'expédier au plus vite. Les choses se mettaient en place estimait Jogar. Bientôt, il pourra appliquer son plan.


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#6 02-02-2019 16:52:06

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Re : Un duc et ses comtes

Un copiste de ma connaissance, un ancien Clerc, pourrait se joindre à nous et nous faire profiter de son aisance à  chroniquer des événements. Il l’a déjà auprès d’un grand Seigneur Navasséen, avant d’être révoqué.
Il me faut expliquer, très excellent Lejuste, que ce moine défroqué, coupable d’avoir conté ses propres histoires au lieu de recopier studieusement les manuscrits qui lui étaient confiés, cherche une terre d’asile.
Je le convaincrais bien de s’installer dans nostre magnifique Duché, après les déconvenues qui lui sont arrivées comme vous savez.
Mais pour l’instant, cet homme a la tonsure impeccable, sobre et cultivé, hésite un peu.
Pour ne rien vous cacher, la perspective de s’installer dans une bourgade dépourvue de librairie, où il n’est même pas possible de se fournir en parchemins le rebute.

Dernière modification par Elegiak (02-02-2019 16:53:26)

Hors ligne

#7 02-02-2019 17:01:38

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Re : Un duc et ses comtes

J’ajouterai, Sire, que son récent défrocage l’a quelque peu ébranlé. Et je vois mal ce saint homme s’installer en quelque endroit où il lui serait impossible d’assouvir ses passions. Celle de l’écriture, comme vous savez, mais il me faut dire la suite.
Sa passion pour le sexe faible en faii un excellent client pour les orfèvres, vous savez bien comme ces dames sont friandes de bijoux, surtout ceux de valeur.
Et s’il n’y avait que cela...
Le coquin me fait savoir qu’il ne s’installera point dans nostre contrée tant qu’il n’y trouvera pas le moindre apothicaire, capable de lui confectionner une potion de vigueur.

Hors ligne

#8 03-02-2019 12:03:15

Evandar
RPiste
Inscription : 09-01-2019
Messages : 10

Re : Un duc et ses comtes

Sieur Evandar arriva ce Dimanche matin en son domaine. Cela faisait une décade qu'il parcourait son nouveaux comté. N'ayant reçu aucune réponse de la part des seigneurs vivant sur ces terres il avait décidé prestement de faire le tour de chaque village afin de constater par lui même la situation.
A peine venait il de laisser sa monture à son escuyer qu'un messager arriva en courant
Sir, vous avez reçu une missive venant d'insohel lors de votre voyage
Le comte Evandar décacheta la missive et lut le message qui provenait du Duc de Lonfort.
Ne prenant pas le temps de ripailler il se dirigeât directement vers son bureau et rédigeât en toute hâte une réponse.
Cher duc, je vous remercie d'avoir répondu par l'affirmative à ma demande. Je serai donc heureux de venir en Insohel le jour qui vous siéra le mieux.
Sieur Evandar Comte de Terrebenie

Il appela un messager et lui ordonna de transmettre ce parchemin par pigeon immediatement

Hors ligne

#9 03-02-2019 16:00:31

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 352

Re : Un duc et ses comtes

plusieurs lettres étaient arrivées sur le bureau du duc. Il prit soin de toutes les lire avec la plus grande attention.  Une fois cela fait, il demanda du parchemin pour répondre à tout le monde.



Il répondit d'abord au seigneur Evandar

cher seigneur

C'est avec plaisir que j'ai pu lire votre lettre. Je vous attends des la semaine prochaine. Nous mettrons en place officiellement votre investiture. Nous parlerons ensuite d'un sujet de la plus haute importance.  Je vous conseille de venir avec votre conseiller milliardaire pour cette réunion de la plus haute importance.
Cordialement mme,
Lejuste duc de Lonfort




Une fois cela fait, il prit une autre parchemin pour répondre au seigneur elegiak

Cher seigneur,

La n'est pas le problème de votre convocation. Il vous faut venir afin d'être reconnu comme comte officiellement. Cela est important pour que tout le reste de l'île soit au courant de cela.  D'autre part, une réunion de la plus haute importance aura lieu ensuite. Si vous voulez exposer vos idées, il vous faudra être présent. Après cette reunion, cela ne sera plus le moment de débattre mais d'agir. 
Je comprends vos soucis économiques. Les guerres de religions et la guerre civile ont laissé de profondes marques qui ne se répareront pas en un jour. La aussi, cela sera abordé au cours de la réunion. Donc venez au plus vite à Insohel la nouvelle.

Cordialement,
Lejuste  duc de Lonfort

Les deux lettres écrites, jogar demanda a un serviteur de venir pour préparer la cérémonie d'investiture des comtes. Il fallait se préparer. La réunion qui aurait lieu ensuite pourrait changer à jamais le visage politique de l'île.

Dernière modification par Lejuste (03-02-2019 16:02:53)


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#10 02-03-2019 13:36:45

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 352

Re : Un duc et ses comtes

En cette journée pluvieuse, Jogar regardait les plaines devant sa ville. Le comte Elegiak avait refusé de venir lui rendre hommage. Le délais été passé. Par son acte, Elegiak a perdu le titre de comte, mais surtout il a voulu tester la capacité de réponse de son duc. C'est du moins ce qu'estimait Jogar.

Sur son ordre, une partie des troupes d'Insohel avait été mobilisée. La population se mis à paniquer. C'est la première fois depuis la glorieuse révolution que le Duc mobilisait l'armée et partait à sa tête pour mener une expédition.  La route en direction de la capitale comtale ne pris que quelques heures. Malgré les bravades du seigneur, cette ville était bien peu défendue constat Jogar.

Il donna l'ordre que le pillage soit limiter dans le temps et dans l'espace en cas de victoire. Aucun mal ne devra être fait à la population. En revanche, l'armée d'Elegiak devra être exterminée jusqu'au dernier soldat.

La bataille se déroula rapidement. Cela surpris le duc d'ailleurs. Les soldats ennemis se mirent sur les remparts. Ils lancèrent des flèches, des pierres et des lances aux soldats sphonistes. Hélas face à une armée entraînée, mieux équipée et plus nombreuse en hommes, les portes de la ville furent rapidement prises. Les troupes pénétrèrent la ville. Les combats de rues furent intenses.

Lorsque le ciel fut noir, de nombreux bâtiments furent en flammes. La population apeurée, en pleure regardait à l'extérieur de la ville sa ville brûler et soumise au pillage. Les rares soldats ennemis encore en vie furent tués sur le champ. Tous leurs cadavres furent rassemblés sur un immense bûché funéraire. Même s'ils étaient les ennemis du duc, ils avaient droit aux rites funéraires.

L'ancien comte était en revanche introuvable.

Au pieds de la ville en flamme, devant la population, un héraut du duc proclama le seigneur Elegiak comme étant un seigneur ayant perdu son titre de comte pour refus d'hommage envers son duc. Tous les privilèges accordés à cette ville sont supprimés jusqu'à ce que ce seigneur vienne à Insohel répondre de ses actes.

Après avoir écouté son héraut, Jogar et ses soldats repartirent. Mais ils firent comprendre à la population qu'ils reviendraient si jamais le seigneur Elegiak se mettait de nouveau à attaquer de petits seigneurs vivant sur son duché.


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#11 02-03-2019 19:46:57

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Re : Un duc et ses comtes

Voilà pour la pantomime.
La vérité sur ce différend c’est que j’ai quitté la citadelle Sphonniste car son caporal se prend un peu trop au sérieux, oubliant qu’il s’agit d’un jeu. Et que les autres joueurs n’ont pas forcément envie d’être constamment sous pression pour satisfaire un égo.

Hors ligne

#12 02-03-2019 22:45:42

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 352

Re : Un duc et ses comtes

Hrp

Elegiak ici c'est pour faire du RP et pas des réclamations

Ensuite, en RP j'ai stipulé qu'il fallait venir faire allégeance pour pouvoir garder le poste de comte, ce que tu n'as pas fait.  Donc il était logique que mes troupes viennent te rendre visite. Au moyen âge c'est ce qui se serait passé.

Ensuite,  en tant que caporal comme tu dis, je t'ai nommé comte hein mais en stipulant que tu devais faire du RP pour garder ton poste de comte. Le poste de comte est une récompense IG et RP.


Troisièmement, c'est le rôle d'un chef de citadelle d'encourager ses membres a faire du RP. Que je sache tu étais bien contant de mon aide en dacres et en conseils pour te développer ainsi que de ta promotion de comte. Faire un peu de RP pour faire vivre le jeu est la seule chose que je demandais. Je ne stipulaisbpas de faire pleins de RP partout mais juste un peu. Donc stop.

Enfin, tu as largement assez de dacres pour reconstruire ton armée pour te protéger. Crois moi, si je veux détruire ton domaine de fond en comble je le pourrais. Mais mon action IG étant la même que RP il n'y aura pas d'autres attaques donc stop !

Dernière modification par Lejuste (02-03-2019 22:49:31)


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#13 04-03-2019 21:21:56

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 352

Re : Un duc et ses comtes

De nouveaux comtes avaient encore refusaient de venir prêter hommage constata Jogar dans son bureau. Cela était intolérable. Pour assurer une cohérence et une équité entre toutes les factions de l'île, il avait décidé de nommer un comte issu de chaque faction, autant que faire ce peu. Face à cette situation, il était dorénavant temps de sanctionner.

Jogar fit de nouveau sonner le toscin de l'Eglise. De nouveau les troupes étaient en ordre de bataille au pieds de la ville. Il pensait que la punition envers le seigneur Elegiak avait servi de leçon pour les autres. Cela était une erreur. Il était donc temps de rappeler aux seigneurs Evendar et Henri de Lagardère qui les commandait.

Les troupes partir le matin à l'assaut de ces villes comtales.


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

#14 07-03-2019 13:13:35

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 352

Re : Un duc et ses comtes

seigneur Jogar, je vous apporte une information de la plus haute importance. Nous avons bien lancé une petite expédition sur le domaine du seigneur Elegiak afin de voir s'il était revenu.
Il est revenu seigneur.

Pis, il a reconstitué ses troupes. Elles sont mêmes plus nombreuses que la dernière fois. De plus il est allié à la citadelle des indépendantistes.
dit le messager avant de partir.

Jogar écouta le rapport avec la plus grande attention. Les troupes de ce seigneur grossissaient. Il fallait surveiller cela de prêt.
Si ce seigneur se montrait respectueux et n'attaquait plus les autres, alors le duc le laisserait en paix. Mais il estimait qu'il fallait quand même continuer à avoir un regard sur ce félon


Pendant qu'il réfléchissait, un messager arriva en trombe. Il ne dit rien. Il tendit le message suivant. Il informa le duc que se message circulait partout dans l'île. Il avait été écrit par le seigneur Elegiak :

CHERS ALLIES,
J’AI BESOIN DE VOTRE AIDE, DE VOTRE AIDE, DE VOTRE AIDE MAIS SEULEMENT TEMPORAIREMENT.

,LEJUSTE QUI AIME À RECUEILLIR LES NOVICES EN QUÊTE DE QUELQUES DACRES ET EN ECHANGE DE FLAGORNERIE, N’A SEMBLE-T-IL APPRECIE NI MON FRANC-PARLER NI MON DEPART DE LA CITADELLE SPHONNISTE. PROFITANT DE SA POSITION DE FORCE, IL M’A ATTAQUE À TROIS REPRISES ET JE SAIS QU’IL VA CONTINUER.
JE SUIS DE NIVEAU 24 ET MES CASERNES SONT GRANDES ET MES DEFENSES AU TOP, A TERME JE PEUX LEVER UNE ARMEE CONSEQUENTE ET LE CONTRER, MA CITE DEVIENDRA UN CIMETIERE POUR TOUTE SON ARMEE.

MAIS LE CUISTRE NE ME LAISSE PAS LE TEMPS DE RECONSTITUER MON ARMEE, NE LAISSANT PAS GRANDE DISTANCE ENTRE CHACUN DE SES MEFAITS.

ALORS J’AURAIS BESOIN QU’UN OU PLUSIEURS ALLIES LE HARCELENT OU LUI ENVOIENT DES MESSAGES DE PROTESTATION CONTRE CET ABUS DE POSITION DOMINANTE POUR GAGNER DU TEMPS.
SINON, A QUOI ÇA SERT D’ETRE ALLIÉS ?

SI VOUS M’AIDEZ A ESPACER SES ATTAQUES REPETEES, BIENTOT J’AURAI UNE ARMEE TROP FORTE POUR QU’IL S’Y FROTTE. ET JE POURRAI A MON TOUR DEFENDRE LES INDES VICTIMES DE LEJUSTE, QUI N’A QU’UNE SEULE AMBITION : DOMINER, OU DETRUIRE.

LES CAS D’ABANDON DE LA PART DE JOUEURS AYANT ETE SOUS SA COUPE, OU BIEN AYANT TENTE DE S’EN AFFRANCHIR, SONT PROBANTS, ET DONNENT UNE IDEE DU PERSONNAGE.

J’AI BESOIN D’UNE AIDE MAINTENANT, BIENTOT IL NE S’Y FROTTERA QU’AU RISQUE DE PERDRE TOUTE SON ARMEE.
SI VOUS FAITES DIVERSION OU PRESSION POUR LES GROS JOUEURS, JE POURRAI A MON TOUR DEFENDRE LES ALLIES VICTIMES DE CE PERSONNAGE CONNU POUR SES METHODES DOMINATRICES ET LEONINES.
J’AI BESOIN D’UNE SEMAINE.
ENSUITR, MA CITE SERA SA TOMBE.

ALORS ON EST ALLIE OU PAS ?


Beaucoup de majuscules constata Jogar. Mais, le plus embêtant était que ce renégat voulait remettre la guerre dans l'île.

Jogar prit donc sa plume pour adresser cette lettre à l'ensemble de la population de l'île.

Chers seigneurs,
En ces tristes jours, le seigneur Elegiak veut ramener la guerre. Il affirme que je l'ai attaqué à trois reprises dans un temps très proche. Cela est vrai. Mais vous a-t-il dit pourquoi il a été attaqué ? Ce seigneur a attaqué une comtesse présente dans son domaine. Il a pillé les terres de cette noble femme. Ma première attaque mené par un homme m'a servit à évaluer le nombres de soldats de ce renégat. La seconde, composé d'une partie de mes troupes, à le punir. Mais cela n'a pas suffit, il fanfaronne et affirme que c'est par haine à son égard. Il se trompe. Ce seigneur ne supporte pas qu'on lui résiste. La preuve, il veut vous imposer une guerre. Si vous ne le faite pas, il vous fait clairement comprendre que vous ne serez plus son allié. La troisième attaque ne comportait qu'un homme afin de vérifier l'état de ses troupes pour être sur qu'il ne soit pas à la merci d'un bigrant de grand chemin comme lui.  C'est vrai qu'avec mon seul homme j'ai voulu le détruire...

Seigneurs et pairs de l'île, n'écoutez pas sa prière. En revanche, s'il veut la guerre avec moi, je serai ravi de la lui livrer, mais je vous prie seigneur de croire que je n'ai rien contre vous, bien au contraire. Je veux la paix, le commerce et la prospérité de nos enfants.

Jogar, duc de Lonfort

Une fois rédigée, il expédia sa lettre pour tous

Dernière modification par Lejuste (07-03-2019 19:17:05)


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

Pied de page des forums