Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

Sondage: Êtes vous pour une réforme de la foy ?
Pour, il y a trop d’abus et d’hypocrisie

0% (0)
Contre, les traditions sont faites pour être respectées

100% (2)
Votants: 3

#1 04-01-2019 23:54:39

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Manifeste à l’encontre des mécréants

Je fus élevé selon toute la rigueur de la très Sainte foy, dans l’attachement aux traditions ancestrales avec toute sorte d’oracle et d’imprécation prononcés en latin.

Lorsque, dans le cours de bien des épreuves que le Ciel m’envoya, je débarquai sur cette île vide d’argent, (d’après que d’avoir subi une infortune de Mer) c’est donc naturellement à mes coreligionnaires que je m’adressai.
Par trois fois, j’ai frappé à la porte de la Citadelle des Anges, implorant soins et Charité.
Par trois fois, j’invoquai la Très Sainte Eglise de recueillir un de ses enfants lynché par les tempêtes.
Ils ne me répondirent pas.
Mes blessures étaient devenues purulentes, celle qui me faisait souffrir le plus était l’immense déception de voir tous ceux qui se repaissent de leurs titres honorifiques m’ignorer superbement, tel un malandrin.
Je dépérissais, m’attendant à ne point connaistre les déconvenues de l’âge.

Finalement, c’est un Sphonien qui, pris de pitié, me prodigua les soins.
Une foy mystérieuse que j’ai apprise à connaître et qui n’est point comme on le dit : ces gens-là ne font point de mal à autrui, ce sont même eux qui m’ont saulvé.

À ceux qui ont troqué le saint sacerdoce contre la sinécure, je n’ai point de mots assez forts pour condamner une telle orgie d’hypocrisie. Non contents de mépriser le naufragé, ils écrasent le faible et se repaissent de leur iniquité. Pis encore, ils persécutent la foy Sphonienne, qui n’est point selon leurs dires, oh non !
J’ai décidé de dénoncer leurs exactions et toutes leurs sales manigances, afin qu’ils soient couverts d’opprobre pour les siècles des siècles.
Alors que l’An Mille approche, la Très Sainte Foy, aux mains d’une Curie indigne et dépravée, n’est plus ce qu'elle était. Ils disent agir en hommes de bien et ne connaissent même plus Loa langue des origines : l’ancien dialecte de l’Empire Dacre.
Vergogna ad’ elli !

Dernière modification par Elegiak (05-01-2019 14:51:44)

Hors ligne

#2 05-01-2019 07:53:45

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Re : Manifeste à l’encontre des mécréants

Je ne suis qu’un pérégrin subitement plongé au cœur d’un univers farouche, vide et hostile.
Sans droits de passage, mon village s’etiole. J’ai besoin de voyager pour annoncer la très sainte foy.
Ayez pitié d’un pauvre vagabond. Ouvrez-moi les portes de vos comtés. Le Ciel’vous le rendra.
Votre dévoué,
Elegiak

Hors ligne

#3 06-01-2019 00:45:27

Cyane
RPiste
Inscription : 06-02-2018
Messages : 134

Re : Manifeste à l’encontre des mécréants

" A tous !

Qu'il soit su que par simple présentation de ce document apposé de mon scel la libre circulation est accordée sur l'ensemble des terres de Vertegrange au Seigneur Elegiak. Demande lui est faite de préciser le nombre et le statut de ses accompagnants au franchissement des frontières afin de l'accueillir au mieux.

Cyane SansNom, Damoiselle icelieu. "

wink


luna-55a4851.jpg

Hors ligne

#4 06-01-2019 10:37:33

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Re : Manifeste à l’encontre des mécréants

Gente Dame,
Votre bonté vous honore en même temps qu’elle déjuge les inquisiteurs et fanatiques de tous bords.
Il y a des félons partout, mais aussi quelques personnes de bonne volonté.
Les dignitaires de l’obedience traditionnellement majoritaire ne soient point tous intransigeants, et c’est heureux !
Et vous savez qu’il en est de même chez les Sphoniens, un groupe méjugé, sinon détesté.
Merci pour votre tolérance, le Ciel vous le rendra.
Votre ex coreligionnaire,
Elegiak

Hors ligne

#5 13-01-2019 22:34:11

Elegiak
RPiste
Inscription : 02-01-2019
Messages : 150

Re : Manifeste à l’encontre des mécréants

Venu d’une isle lointaine, c’est à dessein que je me rendis dans La Crique de la Baie des Anges.
J’y fis naufrage, comme de plus illustres avant moi. Mais je n’en fis point cas, m’attendant à être secouru comme il se doit par quelque preux de l’armée des Anges.
Comme j’étais en haillons, ils me dédaignèrent.
Et c’est un bon Sphonien qui me tendit une main secourable.
Sa sollicitude me toucha autant que l’hypocrisie de ceux qui se disent preux me révolta.
Et je me convertis à cette foy tant méjugée.

Il faut croire que le Ciel approuva cette conversion, puisque juste après je me rendis mestre de ce Comté délaissé par ceux qui se disent valeureux, mais qui ne le sont point.

C’est doncques un Sphoniste malgré lui qui est désormais à la teste de ce qui fut jadis le fief de l’armée des Anges. Qu’on se le dise !

Quant à tous ces tièdes que l’opprobre recouvre, ils ne sont point de taille à s’imposer, oh non ! ni dans les cœurs ni par les armes, dans notre fief du Havre de Sphonie.

Je parle sans complaisance, afin que tout Seigneur avisé, et vous aussi Oiselles et Gentes Dames, rejoingnent notre Sainte Citadelle.

Dernière modification par Elegiak (13-01-2019 22:53:02)

Hors ligne

Pied de page des forums