Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 22-07-2018 12:32:19

Passion Delacroix
Modérateur
Inscription : 01-10-2017
Messages : 224

Que s'est-il passé sur TN ? (Résumé des Event.)

Synthèse des Évent. par ordre chronologique
(Menés par l'Animation)

L'Animation a écrit :

1. “ Le jour se lève : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=70
→ Entretien entre le Régent et le Duc d’Agantila sur la menace sphoniste.

2. “ La mission prévaut… : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=119
→ Par ordre du Régent, Le Grand Intendant envoi des missives après les avoir lues, sauf une…

3. “ Au nom de la Lumière : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=139
→ Entrevue entre l’Inquisiteur et Duc d’Agantila Joss Le Forban à propos de la menace sphoniste.

4. “ Premier Concile : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=144
→ Premier Concile de TN, ou le Choc des Titans.

5. “ Le parfum des roses : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=167
→ Pendant le Concile, le Régent est assassiné au Palais, les cloches sonnent.

6. “ Un vide abyssale : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=181
→ Dame de Boemauth fait appel à l’Inquisiteur Andreas Fulmaro.

7. “ Vents et contre-vents... : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=196
→ Suite à la mort du Régent, des navasséens font brûler au pilori des sphonistes.

8. “ Funérailles : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=212
→ Funérailles du Régent célébrées par l’Inquisiteur à la cathédrale de Caspellis.

9. “ Grand-Messe : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=250
→ La Sainte Armée du Temple de Navas fait son apparition lors de la Grand-Messe.

10. “ Second Concile : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=241
→ Échec de l’élection du gouvernement provisoire en présence de la veuve Hélène de Boemauth.

11. “ Le camp s'étalait à perte de vue : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=304
→ Le flotte dacre est arrivée sur l’île suite à la bataille d’Escarlis, et envoie son héraut chez les Royalistes.

12. “ Les lumières de Navas... : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=310
→ Les Templiers de Navas circulent dans les rues de Caspellis.

13. “ L’Affaire… : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=334
→ Déroulement de l’enquête sur la mort du Régent.

14. “ Entre chiens et loups : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=385
→ En parallèle, la dame Hélène de Boemauth reste cloisonnée au Palais.

15. “ La Fuite : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=446
→ Fuite de la veuve Boemauth pour tenter de rejoindre le camp de l’armée des Anges.

16. “ La danse des heures : https://terre-noire.fr/forum/viewtopic.php?id=454
→ Les cloches sonnent la fuite d’Hélène. Une troupe provenant de Boemauth vient à sa rencontre.


Ce qui est connu : Dame de Salpuy et Dame du Comté de Luvida par la Régence de son Oncle, Aldabert Ormond.
Ce qui n'est pas connu : Fidèle des Ombres de Sphonie sous le nom de La Rose Blanche.

Hors ligne

#2 22-07-2018 12:41:28

Passion Delacroix
Modérateur
Inscription : 01-10-2017
Messages : 224

Re : Que s'est-il passé sur TN ? (Résumé des Event.)

Synopsis des Évent. par ordre chronologique
(Menés par l'Animation)

  • Le jour se lève : Entretien entre le Régent et le Duc d’Agantila sur la menace sphoniste.

Voilà trois saisons que le Régent Mathias de Boemauth avait acquis son titre et fait de son mieux pour maintenir la gouvernance transitoire de l’île dans un état stable et paisible. Il reçoit en son Palais le Duc Joss le Forban nouvellement nommé pour diriger les terres d’Agantila. Il le convie dès lors, à transmettre au nouvel Inquisiteur navasséen; Andreas Fulmaro et au Grand Maître royaliste Thirius, de cantonner l’Église de Sphonie sur leurs terres. Ceci afin d’éviter autant que faire se peut que cette « foi perverse » ne se répande.

Il a été demandé au Grand Intendant de faire sceller et parvenir cinq missives aux plus grandes maisons de l'île : la citadelle Royaliste, la guilde de l’Armée des Anges, l’acropole des Ombres de Sphonie, la Cathédrale de Navas... La cinquième missive n'était pas destinée aux Indépendantistes mais à un autre et mystérieux acteur. Il eut alors la curiosité de lire le contenu de chacune d'elle, sauf de la dernière.

À la lecture de la missive qu'il avait reçue, l’Inquisiteur prit la décision de partir pour la capitale. Avant son départ, le Duc Joss Le Forban vint le voir à la Cathédrale. Ce dernier l'informa des prérogatives du Régent quant à la montée du culte de Sphonie. Il lui rappela qu'au sein même de la Cathédrale pouvait encore sommeiller des sphonistes appartenant au règne du Capodéi Kerbao et lui transmit l’ordonnance de les cantonner sans que nul ne le sache.

De nombreux Seigneurs y étaient présents ou représentés. D’autres n’ont jamais pu y entrer. Mené à l’initiative de la jeune Honorable Passion Delacroix pour discuter de l’économie de l’île, ce premier concile fut surtout un échec où chacun en profita pour se faire remarquer ou pour imposer son idéalisme politique et religieux. Cependant, cela a permis de mettre en relief les différentes personnalités et autorités de l’île en ce temps-là.
L’annonce de la mort du Régent n’a pas aidé à trouver un consensus mais troubla plus encore le Concile déjà affaibli par un contexte conflictuel. Un vote fut proposé pour donner au gouvernement une « voix » qui représenterait les pairs en l’absence de pouvoir. Si le Seigneur Ban Bellessort eu quelques voix en sa faveur, l’élection ne fut pas menée jusqu’à son terme et le gouvernement resta vacant.

  • Le parfum des roses : Pendant le Concile, le Régent est assassiné au Palais, les cloches sonnent.

Le Régent Mathias de Boemauth se promène en compagnie de sa femme la Duchesse de Jad; Hélène de Boemauth dans ses jardins. Alors qu'il était au calme, six assaillants masqués et armés de couteaux se jetèrent sur sa femme qu'il protégea de son corps. Il entama le combat, dont le résultat fut la mort d’un des assaillants ainsi que la sienne et le corps meurtri de sa Dame. La garde ne trouva personne d’autre que le Régent et son épouse. Les cloches résonnaient pour annoncer la mort du Régent dans toute l'île.

  • Un vide abyssale : Dame de Boemauth fait appel à l’Inquisiteur Andreas Fulmaro.

Suite à l'attaque au Palais, Hélène de Boemauth se remet de ses blessures, apprend que son époux est mort mais que la capitale n'est pas attaquée. Elle fait demander l’Inquisiteur Andreas Fulmaro dont elle a appris la venue à la capitale. Elle lui demande de s’occuper de la cérémonie funéraire et de parler au Roi.

L’Église de Sphonie est accusée et désignée comme responsable de la mort du Régent par la populace, du moins officiellement. S’en suit une série de martyre et plusieurs de ses fidèles, ou de supposés fidèles, sont mis à mort au pilori durant une longue et interminable nuit sans qu’intervienne la Garde. Ce jusqu’au petit jour où les hommes d’arme de Caspellis ainsi que l’armée des Anges prennent la situation en main afin que les funérailles du Régent soient célébrées dans le calme.

  • Funérailles : Funérailles du Régent célébrées par l’Inquisiteur à la cathédrale de Caspellis.

Cortège, foule et tambour... Le Seigneur Harald Aubert porte le poids du cercueil. Les membres de la noblesse, tout comme les hauts religieux de l’Église de Navas ainsi que la population, tous se retrouvent pour les funérailles présidées par l’Inquisiteur à la Cathédrale. Lors du sermon est alors sous-entendu la venue de la flotte de Dacre et donc possiblement du Roi Micléo Dacre. La nouvelle est reçue avec jubilation pour certains mais considérée comme une menace par d’autres. C’est lors de ces funérailles que l’on put apercevoir le dernier Seigneur Thanatique, Kern Saurion, apportant par sa simple présence une ombre d’opposition à la venue de la cour de Dacre.

  • Grand-Messe : La Sainte Armée du Temple de Navas fait son apparition lors de la Grand-Messe.

Andreas Fulmaro confirme par son sermon l’arrivée du Roi Dacre sur l’île, accompagné de son armée. Tandis que l’Inquisiteur continuait alors son sermon, telle une prophétie s’accomplissant, les Templiers de Navas, armée du Roi Dacre, firent leur apparition dans l’Eglise. Notamment le Grand-Maître des Templiers qui pris place, image d’une autorité certaine (pour ne pas dire divinité), attesté par la louange illuminée de l’Inquisiteur.

  • Second Concile : Échec de l’élection du gouvernement provisoire.

Au Second Concile de cette nouvelle mais sombre époque, les pairs se sont réunis dans le but de tenter à nouveau d’élir une gouvernance provisoire. Le Grand Intendant informe chacun que l’enquête sur l'assassinat avance. La Prima Lega resterait ainsi suspendue.
Malheureusement, le débat ne fut guère plus constructif et les altercations entre pairs ne firent qu’envenimer une situation déjà bien délicate et ce, sans prise de décision claire. En outre, le Duc Jogar Lejuste de Lonfort, Grand Maître et Prêtre-guerrier de l'Église de Sphonie, fit appel à ses fidèles pour monter un ost face à la “menace” venant de Dacre avant de s’éclipser et en laissant les pairs pantois. La Duchesse de Jad y répond en reconnaissant Navas comme la seule et unique foi, permettant la libre interprétation aux détracteurs de Sphonie. Le Concile vire alors en débat religieux, mettant grandement en danger l'existence de la secte tandis que les Clercs de Navas se voient attribuer une place au sein de l’Agora par la Duchesse. La rupture fut évitée grâce au double jeu d’une simple enfant, l’Honorable Passion Delacroix. Le Grand Intendant clôture la séance en rappelant aux pairs de se rendre dans quatre jours au tribunal pour suivre l'enquête sur l'assassinat du Régent.

Le flotte Dacre est arrivé sur l’île suite à la bataille d’Escalis, et envoie son Héraut chez les Royalistes.
Comme le disait la rumeur, la flotte Dacre finit par accoster sur l'île maudite. En Kronenbag, un premier camp fut installé et sécurisé par les généraux Dacres, prévenant d'une éventuelle venue du Roi Micléo Dacre. De cette armée, un héraut envoyé par le Roi et quelques de ces hommes firent le chemin jusqu'en citadelle royaliste en Esturol. Malheureusement, le Grand Maître Thirius était absent presque déclaré mort, ce fut donc son lieutenant Joss le Forban qui les accueillit. Il avait eu vent de leur venue par un dénommé Jean de Brun qui avait conter la bataille d’Escalis.  Le héraut  Dacre fut reçu et les deux hommes de fort tempérament joutèrent dans une discussion houleuse. La question du héraut fut : “La citadelle royaliste est-elle prête à accueillir l'armée du roi sur ses terres ?” suite à la bataille d'Escarlis qu'ils avaient pu essuyer aux abords du continent contre l’Empire Téchozin. Pour Joss, il était évident qu'à présent le Roi devait redorer son image.

Au lendemain du Second Concile, les cortèges de la sainte armée de Navas se mirent en branle dans une procession visant à démontrer la puissance de Navas et du pouvoir qu’il représentent. Le but des Templiers de Navas, but réussi, étant de faire acte de dissuasion suite aux récents évènements sanglants et d’assurer la sécurité au sein de la capitale pour les plus faibles.

  • L’Affaire… : Déroulement de l’enquête sur la mort du Régent.

Au tribunal s’ouvre l’audience pour poursuivre l’enquête. Pour aider dans la prise de décision, des pairs sont nommés comme auditeur par volontariat. Parmis eux Lord Hogarth est difficilement élu par ses pairs comme juge afin de mener l’audience. Cette dernière est close faute de consensus et reportée au lendemain.

Dans ce RP, alors que les pairs sont conviés au tribunal, Hélène de Boemauth se retrouve enfermée au Palais. Elle est informée et de fait, outrée par les accusations portées par le Grand Intendant contre sa Maison mais surtout préoccupée par le fait qu'elle ne puisse déclamer son innocence. Quand elle apprend que le Seigneur Kern Saurion pourrait accéder au rang de juge de la pairie, elle fait appeler Harald Aubert pour qu’il l’aide à quitter la capitale. Hélène écrit au nouveau Grand Maître des Anges, Geoffroy, une missive l'invitant à l'escorter jusqu'en Boisjoli auprès de son fils.

  • La Fuite : Fuite de la veuve Boemauth pour tenter de rejoindre le camp de l’armée des Anges.

Aidé de la Garde de Caspellis, des Templiers et des Clercs de Navas, Hélène réussit à s’échapper. Hors des remparts, il ne lui reste plus que ses deux servants pour l'accompagner. Elle ne passa pas inaperçue cependant, et fut surprise qu’aucune escorte ne l'attende au camp des Anges, c'est un vieux soldat qui lui fit alors don de ses deux montures. Sa fuite la mena à travers bois jusqu’à hauteur de Pierrebonte où elle passa la nuit mais l’objectif étant Boisjoli afin de rejoindre les forces armées de son fils.

Rumeur du monde relate les derniers évènements majeurs s’étant déroulés sur l’île. Il fait un rappel de l’audience qui aura lieu le lendemain et nous apprend qu’Hélène à fuit par l’annonce des cloches retentissantes. Il dépeint de même l’atmosphère ambiant ; les Templier bien établis imposant leur la loi à Caspellis et sur qui la population porte un regard positif, l’armée de Dacre accueillie à la citadelle des Royalistes et l’armée des Anges, quant à eux ayant perdu leur influence sur l’île du fait de l’absence des Boemauth qui étaient des fidèles fervent des Anges.


Ce qui est connu : Dame de Salpuy et Dame du Comté de Luvida par la Régence de son Oncle, Aldabert Ormond.
Ce qui n'est pas connu : Fidèle des Ombres de Sphonie sous le nom de La Rose Blanche.

Hors ligne

Pied de page des forums