Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#51 27-04-2018 08:46:36

Grand intendant
PNJ
Inscription : 01-01-1970
Messages : 39

Re : [Terminé] L'Affaire...

Il se sentait observé sans en éprouvé quelque malaise que ce fut. Peut-être les "puissants" étaient-ils offusqué par le positionnement impérieux d'un simple roturier. L'intendant était certes désappointé par le manque de discipline de la pairie quand au respect du protocole, mais imperméable à la volonté sous-jacente des pairs cherchant à le remettre à sa place.
Alors qu'il se tenait prêt à sortir, il fut appelé par le maître de séance, sieur Hogarth à présent, pour témoigner devant la pairie.
Lassé par si longue session, il finit par se soustraire à sa demande...


C'est a l'intendant qu'il faudra s'adresser pour obtenir une audience, négocier des baux commerciaux, ou toute autre affaire en lien avec le palais...

Hors ligne

#52 28-04-2018 11:05:44

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Re : [Terminé] L'Affaire...

L'intendant prit enfin place sur le siège des témoins. Lord Hogarth l'invita alors à commencer son témoignage

- Nous vous écoutons intendant. contez-nous le récit de vostre enqueste et qui est le malandrin que vous nommerez comme étant coupable devant les pairs de l'isle et ce tribunal.

Hogarth était impatient de découvrir qui était le soit-disant coupable et comment l'intendant l'avait découvert et confronté.

Dernière modification par Lord Hogarth (28-04-2018 11:07:11)


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

#53 19-07-2018 23:07:13

Grand intendant
PNJ
Inscription : 01-01-1970
Messages : 39

Re : [Terminé] L'Affaire...

Comme il avait pu le faire à l'ouverture de la séance, le Grand Intendant ne manqua pas alors de rappeler, à nouveau, les faits de son enquête, sans un peu plus de détails.
L'attention était à nouveau présente dans la salle, puis petit à petit chacune des personnes présentes plongeait dans ses réflexions et interprétations.
Il se tut sans que personne n'eusse perçu si il avait désigné ou non un coupable.
Rouleau sous le bras et copistes à sa suite, il quittait déjà la salle, le visage fermé.

Non ! Cette séance n'aurait pas été satisfaisante.
Pour lui, la suite de cette affaire serait remise au lendemain, d'autres activités l'attendaient...

Les portes furent rouvertes au crépuscule.


C'est a l'intendant qu'il faudra s'adresser pour obtenir une audience, négocier des baux commerciaux, ou toute autre affaire en lien avec le palais...

Hors ligne

Pied de page des forums