Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 13-02-2018 22:49:02

Godoric
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 396

[Libre] Célébration sphonienne

Fin du mois d'Aluna, An 976
11 jours après le Second Concile
Quelques jours après l'Affaire




Le second concile venait de se terminer en une belle cacophonie d'après les dires de son représentant. Jogar quand à lui était parti du palais faute de gens pour le recevoir. Il reviendrait une fois un gouvernement élu et il fera savoir par pigeon au palais qu'il ratifiait le traité de paix, tout en proposant un édit de tolérance religieuse.

Mais, là n'était plus la question. Dans onze jours aura lieu une grande fête sphonienne : la Carana. Il fallait préparait Insohel la nouvelle aux célébrations. La capitale sphonienne allait accueillir tous les sphoniens lors de cette grande célébration, dont Jogar allait présider la cérémonie. C'était aussi l'occasion d'un grand tournois. Il fallait faire tomber les tensions. Il fallait montrer qu'il ne fallait pas craindre Sphonie et son grand maître. Aussi Jogar demanda-t-il de nombreux parchemins et des pigeons pour faire parvenir son message au quatre coins de l'île



Gentes dames,  nobles seigneurs

Dans onze jours se déroule une grande fête sphonienne : la Carana. J'ai l'honneur de vous inviter à venir assister à cette célébration que vous soyez sphonien ou pas. C'est pour nous l'occasion de vous prouver à tous notre tolérance religieuse. D'autre part, c'est une journée de festivité alors un tournois sera organisé. Il comprendra bien sûr des joutes de chevaleries mais aussi d'autres festivités, notamment des matchs de Black Ball. Alors venaient nombreux ! Venez voir la convivialité sphonienne et boire du bon vin !

Jogar, grand maître de l'ordre sphonien

Dernière modification par Godoric (13-02-2018 22:52:54)


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

#2 17-02-2018 12:22:16

Godoric
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 396

Re : [Libre] Célébration sphonienne

La capitale était en effervescence. Des navaséens fanatiques étaient dans les rues. Triste spectacle à voir se disait Jogar. Mais tant que la liberté de culte était possible, il ne fallait point prendre part à cela. Il fallait préparer le retour à Insohel. Son représentant à l'Agora l'avait informé qu'un seigneur navaséen voulait venir voir Insohel. Il envoya donc une missive à ce seigneur pour l'inviter à venir faire le voyage en sa compagnie.
Dans le même temps, il envoya une missive par pigeon pour que l'on prépare la ville aux festivités, que l'on achète toutes les denrées nécessaires et que l'on prépare les chambres au palais, au cas ou d'autres nobles voudraient venir.


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

#3 22-02-2018 02:19:10

Joss le Forban
Administrateur
Inscription : 14-09-2017
Messages : 477

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Lorsque Joss reçu la missive, qui ne fut pas si longue à lui parvenir puisque notre homme était encore en la capitale (Précédemment -> ici), il était en attente du résultat de l'enquête sur le mystérieux assassinat du Régent de Boemauth. Elle provenait du Duc de Lonfort, et était une demande d'invitation à un voyage en sa compagnie jusqu'à Insohel...
Intérieurement, cette missive aurait pu prêter à sourire... car ce que le Duc Lejuste ne semblait pas avoir saisi, c'est que quoi qu'il est pu penser, Joss ne lui aurait pas laisser le choix et aurait pris le chemin pour Insohel... Après qu'il puisse avoir quelqu'un pour lui tenir compagnie ne le dérangeait guère, tant que ce dernier n'était pas d'un ennui profond.
En relevant la tête, il aperçu une affiche (éclairée par quelques lanternes) dévoilant les futures festivités qui auraient eu lieu en Havre de Sphonie.
Quel fut sont étonnement de ne pas les avoir vu avant son entrée à l'Agora, il faut dire qu'une journée était passée et qu'elles avaient pu être affichées pendant le concile... Il ne s'empêcha pas de se dire que Lejuste trouvait des prétextes et des dates de fêtes inventés à la dernière minute dès que quelqu'un d'important venait en son domaine. Quel sphonien ! Cela ne contraria pas Joss qui ferait quand même le voyage avec le sieur Lejuste et son représentant.

(A suivre -> ici),


Un groupe d'Indépendantistes, une Armée d'Anges en gage de paix, des Ombres dans la lueur de la déesse Sphonie, et des Royalistes en fleurs du mal : rien de plus paradoxal, mais rien de plus étonnant en ces terres maudites !

Hors ligne

#4 24-02-2018 15:13:53

Godoric
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 396

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Le cortège était prêt pour partir de la capital. Il était composé du duc et d'un simple garde. Tout deux étaient habillés de façon simple. Ils attendaient un autre duc pour venir assister à la cérémonie. Un duc bien curieux. Jogar avait lu les rapports de l'Agora. Ce seigneur semblait assez suffisant et voulait se livrer à une inspection d'insohel, comme si son avis , son enquête devrait-on dire, était gage de paix. Mais de part son attitude il y avait des choses qui dérangeaient jogar. Mais cela n'était peut être rien après tout


Pendant ce temps à Insohel

La ville avait vu sa population triplé en quelques jours avec l'arrivé des pèlerins, des chevaliers, des domestiques des nobles,dont certains venaient là par curiosité. La plus part des auberges étaient complètes. Des tentes avaient été dressées au pied des remparts.

Les greniers de la ville étaient bien garni. Toutes les  préparations religieuses étaient faites en vu de la cérémonie de demain. Le duc allait arriver dans la soirée.


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

#5 25-02-2018 21:11:57

Adil Gordion
RPiste
Inscription : 29-12-2017
Messages : 72

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Votre Altesse Ducale,

C'est avec une joie non dissimulée que je vous demande un sauf conduite afin de pouvoir venir participer en toute sécurité en tant que noble à vos festivités. J'aurais l'honneur dit présenter avec votre accord mon champion lors de vos tournois. De plus si je ne puis malheureusement pas m'exprimer publiquement sur le sujet sachez que nous somme loin de tous approuver les décisions du Comte Gordion. J'ai d'ailleurs été particulièrement choqué par le manque de respect qu'il à exprimé lors de la dernière session à l'agora. J'espère d'ailleurs avoir l'immense l'honneur de vous présenter les miens. Ainsi que de pouvoir échanger sur vos projets prometteurs pour notre chère ile. Cependant pour ma propre sécurité je vous prierais de ne pas ébruiter cette missive.

Avec tout mon respect
Jarl Joffrey de Bevois

Hors ligne

#6 26-02-2018 12:19:15

Godoric
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 396

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Jogar était en route pour  Insohel lorsqu'il reçu la missive. Le seigneur Forban n'était pas venu au final. Il le rejoindrait peut être en ville. Ou sur le trajet. Il avait lu comme tout le monde l'affiche du palais de justice.  Mais, il ne pouvait pas rater la carana, pas en tant que grand maître sphonien. Se serait un blasphème envers sa déesse que de faire cela. Aussi laisse-t-il un représentant à la capitale, celui qui l'avait si fidèlement servi durant le concile.

Il divaguait. Il fallait répondre à ce seigneur. Il pris dans son sac un morceau de parchemin  et un peu d'encre et une plume.

Cher seigneur

La paix règne en Lonfort. Vous pouvez aller où bon vous semble. Mais si vous voulez un sauf conduit c'est avec plaisir que je vous le delivre par cette lettre. Et c'est avec plaisir que nous vous accueillons pour nos festivités.

Moi jogar, duc de Lonfort,  laisse un sauf conduit pour ce seigneur et lui permet de participer aux célébrations sphoniennes du côté des festivités et d'assister au célébrations religieuses.


Je vous attends donc avec impatience sur le champ du tournois !


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

#7 28-02-2018 00:27:04

Godoric
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 396

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Les festivités battaient leur plein lorsque Jogar arriva dans sa ville. Cela faisait un bien fou de revenir chez soi. Il fallait retourner rapidement au palais afin de se préparer. Le temps manquait. Il se promena dans sa ville, remarquant les jongleurs par ici, les acteurs par là. C'était un moment festif. Les rues étaient pleins de monde. Il fallait profiter des temps cléments. Ils se feraient très rares dans les jours à venir hélas.

Une fois dans son palais, il s'enferma dans son bureau le temps de se concentrer. Il regardait la carte de l'île au dessus de sa cheminée. Il pensait. Le séjour dans la capitale c'était plus que mal passé à son goût. Il avait rompu son isolement diplomatique, cela était certain. Mais, les ennemis étaient encore trop nombreux. Il fallait agir progressivement. Ne pas aller plus vite que le soleil. Mais, un grave danger menaçait ses projets. Il y avait à la fois l'invasion venu de Dacres, car il était claire qu'il s'agissait d'une invasion. Mais personne ne semblait prendre en compte cette menace. Il y avait de l'autre côté l'invasion venue de l'Empire. Mais là encore, alors même que cette invasion avait commencé, personne à part lui ne voulait y croire. Les Sphoniens étaient bien seul, mais ils seront victorieux, par la grâce de Sphonie. Pour beaucoup de seigneurs sur cette île, Jogar n'était q'un seigneur de guerre. Mais ses adversaires oubliaient qu'il était grand maître. A ce titre, c'est lui qui nommait les prêtres, qui dirigeait les collèges religieux, qui présidait les cérémonies religieuses. Il était temps d'enfiler sa tenue et d'aller faire les rites.

Il enleva sa tenue militaire et revêtu sa toge blanche. Un pan de celle-ci recouvrait son visage. Il se mit alors en route, en étant entouré de dix licteurs. Lui, il se trouvait au centre du cortège. Derrière eux se trouvaient des musiciens. Ils se mirent à faire une musique harmonieuse, mais aux sons lourds. Il s'agissait de morceaux religieux qui n'avaient cours que durant la Carana. Lorsque le cortège avança, le silence se faisait sur ses pas. Les habitants se plaçaient derrière lui et avançait en rythme. Tous les Sphoniens étaient en toge blanche. A la vu du cortège, ils recouvrir leur visage d'un voile et se placèrent derrière les musiciens. La procession avançait le long de la voie sacrée. Elle se termina par l'arrivé devant l'église sphonienne. Les portes étaient grandes ouvertes. Chaque licteur se mit devant une porte, laissant seul Jogar. Le silence était toujours de rigueur.

Il rentra dans l'église et se plaça devant l'immense feu. La foule suivit en se plaçant derrière lui. Le silence était de rigueur. Tout le monde était à genoux. Jogar se leva et contourna le feu. Sa forme était à peine visible. Seul sa voix portait dans tout l'édifice. Il était toujours voilé.

O déesse, cette année fut la source de nombreuses difficultés pour nous autres Sphoniens. Mais elle fut aussi la source de nombreuses réjouissances.
De nouveaux domaines sont entrés dans la lumière. Un jour nous vaincrons. Mais là n'est pas la question. Nous vous remercions, ô déesse, pour cette année écoulée. Nous, en tant que communauté, nous vous demandons de nous garder dans la lumière, de chasser de nos coeurs la tentation et de faire brûler les flammes de la détermination pour les projets que nous allons mener à bien.

Une fois cela terminé, il sortie de sa manche un couteau. Il retira son voile et se coupa une mèche de cheveux et s'entailla le bout du pouce droit. De la main gauche, il jeta la mèche de cheveux dans le feu et de la main droite il y déposa des gouttes. Les autres Sphoniens se levèrent, chacun leur tour ils refirent ces gestes. Puis ils sortirent de l'église. A la fin, il ne restait plus que Jogar. Ce rite était le symbole de l'année écoulé et des engagements pris pour l'année prochaine. Chacun faisait ses propres choix. Mais le sang symbolisait le fait de jurer de remplir son serment sur son honneur, tandis que les cheveux symbolisaient les serments de l'année passé qui en brûlant étaient annulés s'ils n'avaient pas été remplis. S'ils avaient étaient remplis, le fait de brûler les cheveux permettaient dans faire de nouveaux.

La Carana était donc une cérémonie de purification et de serment. Elle était très importante pour les Sphoniens, car elle permettait de rentrer directement en contact avec la déesse et elle permettait de se purifier de ses pêchés.

Une fois tout le monde partie, Jogar quitta l'église et se mêla à la foule pour discuter et se préparer aux festivités.


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

#8 28-02-2018 13:46:20

Cyane
RPiste
Inscription : 06-02-2018
Messages : 134

Re : [Libre] Célébration sphonienne

[dans les rues de la capitale - réjouissances après les rites sphoniens]

La troupe était arrivée la veille alors que le culte battait son plein. Tous vêtus de façon sobre ils s'étaient attelés à l'édification d'une estrade de bois légèrement surélevée qui servirait de scène pour leurs représentations. Placé dans un renfoncement non loin de l'artère principale, elle ne gênerait pas le flux de visiteurs tout en maximisant les chances qu'un plus grand nombre les aperçoive. Le maître qui ne perdait jamais le nord la louerait à un prix mirifique aux autres artistes de rue souhaitant se démarquer des autres. Rien n'échappait à sa vénalité.

Le jour suivant qui marquait le début des réjouissances ouvertes à tous était à sa moitié et Cyane était active depuis le matin. C'étaient d'abord des saltimbanques venus des quatre coins de l'île qui avaient présenté leur numéro, mais ce midi, heure de grande affluence, c'est accompagnée d'un cerceau qu'elle tenait la scène. Rassemblés en demi-cercle autour d'elle ses compagnons la suivaient à la flûte, aux tambours et autres instruments.
Seule face à la foule bigarrée, jeune Cyane offrait de bonne grâce un sourire radieux et ses yeux brillaient. Dès que la musique s'élevait, dès que ses pieds glissaient avec légèreté sur la scène, alors l'ingratitude de sa condition cessait et les douleurs de son corps soumis aux rigueurs prenaient fin. Elle n'était plus servante, elle devenait celle qui menait, qui captivait les regards et manipulait les pensées vers où bon lui semblait. Et plus encore que cette capacité, sa danse adressée à sa déesse bien-aimée devenait une offrande sacrée, la seule qu'on lui permît. Investie de ce pouvoir chaque geste prenait une dimension transcendantale. Dans cette transe elle oubliait alors les informations nerveuses, tristes données charnelles qui tiraient l'âme vers le bas. Oubliées fatigue, colère et tristesse ! Place à l'extase...
En la voyant onduler et sauter avec grâce qui aurait pu deviner qu'à chaque fois que le cerceau tournait autour de son corps il réveillait les cruelles zébrures rouges à peine refermées qui marquaient son dos ? Oh oui son maître avait promis de ne pas lever la main sur elle après les événements des Deux Horizons. Et il avait tenu parole. Sous menace de mille châtiments et privations sur son enfant il avait forcé une femme de la troupe avec laquelle elle s'entendait le mieux de lui porter vingt coups de fouet. Pas plus, uniquement car sinon elle n'aurait pas été capable d'assurer ses numéros. Et durant toute la durée de la punition il s'était tenu face à elle, confortablement enfoncé dans un fauteuil de velours rouge. Et durant ce même laps de temps elle n'avait pas desserré les dents. Si un regard avait pu tuer le sien l'aurait foudroyé sur place.

Mais danse, Cyane, tournoie jusqu'à ce que le décor se change en tourbillon flou qui emporte tout sur son passage. Offre le meilleur au public, garde le reste, bien caché, pour forger dedans l'arme la plus implacable que tu pourras.

Au loin les cors retentissaient de temps à autre pour annoncer chacun l'arrivée d'un grand seigneur dans la capitale.


luna-55a4851.jpg

Hors ligne

#9 03-03-2018 16:11:31

Adil Gordion
RPiste
Inscription : 29-12-2017
Messages : 72

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Sir Joffrey arriva quelque temps plus tard avec sa petite troupe au sein d’Insohel. Prenant le temps d’observer la ville en pleine réjouissance il profita avec ces hommes les quelques spectacles offerts par les saltimbanques et pris le temps de déguster quelques spécialités locales avant d’apostropher un garde qui passait à proximité.

Bonjour, mon Brave, je suis le Jarl Joffrey et je souhaite rendre hommage à votre grand maitre sphonien. De plus j'ai des nouvelles urgentes à lui apporter. Mais avant tous où puis-je le rencontrer et où mes hommes peuvent-il s’installer pour se préparer aux compétitions ?

Hors ligne

#10 03-03-2018 17:10:11

Godoric
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 396

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Seigneur, le grand maître sphonien doit actuellement se trouver devant l'église de Sphonie pour les festivités. Mais pour y aller il faut être vétu d'une toge blanche, même si vous n'êtes pas forcément sphonien.

Pour ce qui concerne le tournois, ils peuvent loger dans les auberges. Pour s'entraîner en revanche se sera au pieds des remparts. Des espaces ont été mis en place pour cela.

Bonne fête à vous mon seigneur !


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

#11 03-03-2018 19:13:39

Adil Gordion
RPiste
Inscription : 29-12-2017
Messages : 72

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Joffrey n'avait aucune envie de se déguiser en moine pour aller parler à le juste. Mais cela n'était que parti remise. Les festivités allaient durer quelques temps et il aurait bien d'autres occasions de s'entretenir avec ce dernier.

"Je suis désolé mon brave mais n'étant pour l'heure pas convertie je ne puis participer à votre messe. De plus je doute que ce soit le moment propice à une discussion. Pouvez-vous me dire quand cette dernière se termine et où je pourrais le trouver alors?"

Il allait donc falloir qu'il trouve en plus une auberge pour ces hommes est un terrain d'entraînement pour son champion. Finalement cette messe allait lui permettre de tâter le terrain afin d'en savoir plus avant la rencontre.

Hors ligne

#12 04-03-2018 00:47:38

Godoric
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 396

Re : [Libre] Célébration sphonienne

La messe est terminée. Les festivités ont commencées. Il s'agit juste de la tenue à porter pour cela. Tout le monde peut participer aux festivités. Là, il s'agit de boire et de danser. Mais si cela vous dérange, allez au palais. Dites à la garde que vous venez voir Jogar pour un entretien de la plus haute importance. Ils vous feront attendre dans une antichambre au chaud et avec des boissons et de la nourriture. Jogar va d'ailleurs retourner sous peu dans son palais. On dit qu'il a de nombreuses choses en tête en ce moment. Donc vous n'attendrez probablement pas longtemps. Cela se trouve, il est même déjà arrivé au palais.


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

#13 06-03-2018 18:29:31

Passion Delacroix
Nouveau sur TN
Inscription : 01-10-2017
Messages : 224

Re : [Libre] Célébration sphonienne

Vint le moment de la cérémonie religieuse et c’est en tant que fidèle que la jeune fille rejoint en secret les fidèles avant que la procession ne débute. De loin, Passion aperçoit son Maître mais il n’est guère temps d’échanger quoi que ce soit, le voici sûrement fort occupé alors elle rabat la capuche sur son visage et dans l’ombre de son vêtement, Passion s’humilie. La tête baissée, protégée par l’entourage de ses frères et sœurs, elle se sent en sécurité.

C’était là sa première célébration et se fut une expérience enrichissante. Bien sûr de multiples questions envahissaient à nouveau son esprit comme souvent les enfants ont l’habitude mais elle les retient pour plus tard.

Après s’être changée, la jeune fille déambule dans la foule, le sourire aux lèvres comme rarement on le lui avait vu. L’on pourrait dire plus tard qu’on l’avait vu à la fête, elle n’était ni voilée ni cachée par quoi que ce soit si ce n’est une couronne fleurie sur ses boucles blondes.

L’on ne parlerait sans doute pas d’elle car la gamine n’avait aucun attrait particulier pour les puissants de l’île si ce n’est l’opportunité de mariage qu’elle pouvait représenter pour leurs ainés. Ainsi, au milieu d’une multitude entre Sphonistes ou non, beaucoup venaient pour faire simplement la fête et la damoiselle Passion Delacroix s’y noyait.

Elle ouvrit de grands yeux lumineux devant les spectacles enthousiastes. Se laissa posséder par la musique et les danses quand on vint lui saisir les mains afin de la faire tournoyer.

Passion rit, sourit et chante... Ses boucles sautillent sur ses épaules et l’homme sensé la protéger est oublié, même s’il demeure à quelques pas. La petite Delacroix s’arrête enfin devant ce qui s’apparente à des rafraichissements et apostrophant le gamin.


« Donne m’en cinq je te prie... »

Elle lui glisse quelques pièces pour avoir quelques-uns de ces gâteaux. Puis elle reprend sa marche tandis qu’elle se dit que ceux-ci sont aussi délicieux qu’ils en ont l’air. Passion se sent vivre, ivre de joie.

Se rapprochant du palais, là où se regroupent les nobles, son regard se perd alors au-dessus des têtes à la recherche de son Seigneur et Maître afin de lui déclarer ses hommages. Elle apostrophe un homme qui semble faire partie de la garde de la ville et lui mande :


« Sauriez-vous où je peux trouver maîstre, le Seigneur Jogar Lejuste ? »


Ce qui est connu : Dame de Salpuy et Dame du Comté de Luvida par la Régence de son Oncle, Aldabert Ormond.
Ce qui n'est pas connu : Fidèle des Ombres de Sphonie sous le nom de La Rose Blanche.

Hors ligne

#14 07-03-2018 14:58:38

Godoric
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 396

Re : [Libre] Célébration sphonienne

gente dame, le seigneur JOgar est partie depuis peu rejoindre son palais. Si vous voulez lui parler vous pouvez vous rendre au palais. Il sera ravi de vous accueillir.


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

Pied de page des forums