Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 09-06-2018 11:06:58

Blanche
Nouveau sur TN
Inscription : 02-06-2018
Messages : 13

Le traité

Une femme aux cheveux blancs se penche sur un parchemin désencré à la pierre ponce. Elle s’en approche jusqu’à ce que son nez y touche presque. Sa vision est affreusement floue, mais comme ceux qui sont atteints d’une myopie sévère, elle arrive à lire et à voir clairement certains objets en les regardant de très près. Ce n’est pas à la vieillesse que Blanche doit ses cheveux blancs et sa malvoyance. C’est à l’albinisme.

***

Blanche est la fille d’un petit seigneur de l’Esturol dans le duché d’Argantila. Son père est encore vivant, mais il est alité et s’enfonce inexorablement dans la démence. C’est Blanche qui gère le domaine de Pollinaire ou ce qu’il en reste, car la famille est au bord de la ruine.

Un fidèle ami de son père, indépendantiste comme lui, vient de temps en temps rendre visite au vieillard. Ce jour-là, il fait part à Blanche d’une rumeur : une flotte en provenance de Dacre serait en route vers Terre Noire, et certains affirment qu’elle aurait déjà accosté. Il lui raconte aussi que le Grand maître sphonien, comme il se désigne lui-même, s’épivarde aux quatre coins de l’île et tente de forger des alliances pour contrer une invasion. Cette proposition d’alliance aurait d'ailleurs fait l’objet de discussions à la citadelle. La plupart des indépendantistes seraient farouchement opposés à toute collaboration avec ce Lejuste. Mais quelques-uns seraient d’avis qu’il faut faire preuve d’une certaine ouverture envers lui, tout en restant sur ses gardes.

Blanche devrait s’inquiéter de la rumeur d’invasion, mais elle est préoccupée par la précarité de ses finances. C'est de loin le plus concret des périls qui la guettent. Les occasions de commercer avec les indépendantistes sont rares dans le duché et elle n’a que de très épisodiques relations avec ceux dont le domaine est encore plus éloigné. Elle doit absolument trouver des débouchés pour les productions de son domaine et relancer son développement. Sinon, c'est la déchéance. Elle n’a surtout pas le luxe de s’embarrasser de considérations politiques ou idéologiques.

Ce soir-là, Blanche arrive facilement à retrouver sa plume, son encrier et du parchemin, qu'elle range toujours scrupuleusement au même endroit. Elle entreprend de former lentement chacune des lettres qui formeront des mots à force de persévérance, puis des phrases, jusqu’à devenir une offre de traité commercial qu’elle enverra au grand maître Lejuste.

Hors ligne

#2 09-06-2018 13:55:49

Lejuste
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 342

Re : Le traité

Jogar était en route avec son armée pour la capitale lorsque sa chancellerie lui fit parvenir la demande de traité commercial venant d'une dame dirigeant les terres d'Esturol en Agantila.  Cet espace de l'île échappait encore à son réseau commercial estimait Jogar. Se serait une bonne chose que de pouvoir y expédier les produits sphoniens.

Depuis son cheval, il écrivit sur un parchemin une réponse à la dame d'Esturol. Il lui remercia pour la proposition et la félicita de diriger bravement ses terres. Il lui informa qu'il acceptait avec beaucoup de plaisir sa demande commerciale. Dans le même temps, il lui informa qu'elle pouvait venir se rendre en Insohel la nouvelle quand elle le voulait et qu'elle serait toujours bien reçu.


La où se lève l'aube du Bien, les vieillards et les enfants périssent, le sang coule. Mais un vent nouveau se lève avec les Sphoniens.

Hors ligne

Pied de page des forums