Nous sommes en l'an de grâce :
976

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#26 20-03-2018 23:25:53

Haber Doxey
RPiste
Inscription : 01-10-2017
Messages : 12

Re : [Terminé] L'Affaire...

Doxey fut médusé par l'intervention de l'intendant. Il ne s'attendait pas à ça de la part d'un vulgaire scribouillard. Mais il trouva l'homme tout de même assez courageux. Il le reprit sur un ton badin :  Cher intendant, j'ai connu une époque où un homme de votre rang, c'est à dire d'aucun rang, s'y tenait. Et n'aurait jamais osé parler d'un seigneur dans les termes que vous avez employé. Vous m'accusez d'être saoûl, vous devez faire erreur, je n'ai pas encore pris mon petit déjeuner.
Vous ne vouliez pas que je sois en retard. La belle affaire, il vous suffisait de ne pas fermer les portes de la ville. Que craignez vous ? Qu'avez vous à cacher ?

Par contre, il n'avait pas goûté l'intervention de seigneur Hogarth et coupa court la plaisanterie. Alors qu'il était avachi, Doxey se releva et s'étirant tel un piquet dans toute sa hauteur, il reprit la parole d'un ton calme, posé, presque obséquieux :

Comme je l'avais dit à mon entrée, je ne réclamais pas le droit d'être pair, compte tenu de mon retard, mais puisque ce droit m'est refusé sous des pretextes fallacieux, et sur un ton tout à fait irrespectueux, voilà que je dois finalement affirmer ce qui me revient de droit.

Il poursuivit ar-ti-cu-lant  ex-a-gé-ré-ment cha-cu-ne de ses paroles comme pour se jouer de la préciosité des seigneurs présents:

En effet, chers Seigneurs de l'île, vous démarrez ici, ce que vous appelez un procès. Cela s'appelle la justice. Et comme seigneur Hogarth le rappelait, j'ai déjà eu affaire à ces choses là. Or, il se trouve que j'en suis ressorti libre. Libre et fier. Alors de deux choses l'une, soit vous contestez le verdict de la justice et auquel cas, vous n'avez rien à faire là en tant que pair dans un procès pour en établir le jugement. Soit vous reconnaissez les verdicts de la justice et auquel cas, vous n'avez nullement de légitimité à me contester le droit d'être pair.

Ai-je tué moi même? Oui, c'est exact. Comme la plupart d'entre vous d'ailleurs, je crois. 
Ai-je tué moi même? Oui, pour vous défendre ? Et je l'ai fait avec honneur et dévouement.
Ai-je tué moi même ? Oui, mais toujours les yeux dans les yeux, contrairement au vil cloporte qui a fait assassiner le seigneur de Boemauth.

Ai-je tué moi même?  Regardant le seigneur Hogarth dans les yeux : Oui assurément, et la fois dernière n'était peut être pas la dernière fois.


D'ailleurs Seigneur Hogarth, vous vous réclamez de la maison Ange. Laissez-moi vous présenter  - il sort un parchemin de sa poche - la lettre de mandat de l'Empire signée du commandeur Paer Tohm en personne. Voilà au nom de qui je naviguais et pillais par le passé. Le commandeur des anges. Quand vous m'insultez, c'est sa mémoire que vous salissez.

Ne me prenez pas pour un vulgaire pirate. J'ai servi l'Empire plus longtemps que la moitié d'entre vous. Puis lors de la déclaration d'indépendance de l'île, aucun de vous, et surtout pas le gouverneur de l'île de l'époque ne m'a jamais demandé de certificat de noblesse lorsqu'il m'a demandé de continuer à servir pour assurer la protection maritime de l'île. Cette île, j'en ai fait cent fois le tour avec mon navire. Vos côtes, je les connais par coeur, j'en fus le gardien, une lune après l'autre durant des années.

Seigneurs de l'île, je prévoyais de faire la sieste, mais devant tant d'insolence et de légereté sur les principes de la justice et de l'éthique,... Je change de programme. J'exige d'être pair pour ce procès. Et même... je me propose pour être juge. En fait, je pense être le seul candidat valable. Et pour cause, je suis le seul à être neutre dans cette affaire !

Doxey avait l'impression de retrouver sa jeunesse. Bien entendu, il aimait être provocateur, mais plus encore face à des précieuses ridicules qui minaudaient un semblant de dignité au milieu des scandales politiques. Il n'était pas venu pour rien, il en était à présent persuadé, la parole d'équité à présent,.. ce sera lui.

Dernière modification par Haber Doxey (20-03-2018 23:28:55)

Hors ligne

#27 21-03-2018 15:05:43

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Re : [Terminé] L'Affaire...

Il semblait qu'Haber Doxey perdait peu à peu la mémoire car il oubliait qu'avant d'avoir la charge de nous défendre contre Micléo et sa flotte, il avait pillé et tué des seigneurs de l'île avec sa bande de pirates... raison pour laquelle il avait été jugé en premier lieu. Hogarth décida donc de se relever afin de lui rafraîchir la mémoire.

- Seigneur Doxey... il semble que vous perdiez la mémoire. Rappelez-nous déjà pour quelle raison vous estes passé icelieu, devant ce tribunal ? n'avez-vous pas été un pillard et un assassin sur l'isle et cela, je ne pense pas que la maison Anges vous ai demandé de le faire... ou plutost ordonné. Après votre pseudo libération en effet, vous avez été mander de protéger les costes de l'isle contre la flotte de l'empire et de son fourbe Roy. Ne vous prestez donc pas des intentions qui ne sont pas vostre.

Il marqua une courte pose, jetant un oeil sur son homologue, scrutant ses réactions.

- Vous dites aussi que je me prétend de la maison Anges chose que je n'ai jamais dite. J'ai dis estre proche de la famille de Boemauth et donc des dirigeants de la l'armée des anges non pas d'en faire partie. Si vous ne perdiez pas la teste petit à petit à force de vous enivrer, vous sauriez que mon cœur est et restera à jamais indépendantistes.

Il marqua une nouvelle pose avant de terminé avec l'absurde affirmation du sieur Doxey.

- Enfin, vous prétendez estre le seul à pouvoir rendre justice dans ce tribunal sous prétexte qu'un jour vous avez obéi aux ordres de Paer Tohm ? Hogarth pouffa.

- Je vous rappelle que pour estre juge, vous devez estre irréprochable ce qui est loin d'estre votre cas car, pour certaines et certains, votre procès a été une parodie de justice bien organisée. En ce qui me concerne, vous ne méritez pas ce droit. Quant à vostre neutralité.... puisque vous estes attaché à la maison Anges suite aux preuves que vous avez apportez icelieu, comment clamer une telle neutralité quand vous aurez à nouveau un devoir envers la maison Anges ?

Il termina sur un ton sarcastique avant de se rasseoir.

- Vous souhaitiez faire la sieste ? grand bien vous fasse... faistes donc et ne tenez plus compte de nos dires à vostre sujet.


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

#28 24-03-2018 13:28:42

Adil Gordion
RPiste
Inscription : 29-12-2017
Messages : 72

Re : [Terminé] L'Affaire...

Encore une fois l’intendant avais snobé mon intervention. Décidément il allait falloir que je trouve une solution pour remettre à sa place ce petit fonctionnaire qui s’autorisait ainsi  tant de largesse et de droit. Fermer la capitale ? S’en prendre à une duchesse et par deux fois déjà me manquer de respect en m’ignorant complètement ? Cela aurait dû relever des autres ducs non de sa personne. Il fallait bien le reconnaître sans même peut-être s’en rendre compte qu’il m’était devenu antipathique.

Mais force était de constater que dans le vide autoritaire laissé vacant par les autres ducs sa présence pouvait être une Boué de sauvetage, un phare d’attention sur lequel se rattacher pour reconstruire quelque chose. Cependant il allait falloir que je prenne garde à ce que son autorité soit vite remplacée par un autre dirigeant plus légitime une fois je que la justice serait rendue. Nul doute que c’était un personnage compétent, mais il allait falloir le remettre sous tutelle d’un nouveau gouvernement avant qu’il ne prenne gout aux largesses qu’il s’est octroyées.

Mais pour en revenir à la querelle qui agitait pour l’instant les débats et empêchait justice d’être rendu et d’avancer je me décidai à prendre la parole. Ma prise de décision n’était pas de gaieté de cœur mais j’avais la conviction de faire ainsi honneur à la mémoire d’un vieil ami.

« Mes amis je suis bien conscient que l’histoire pour le moins tumultueuse de notre ile à créer nombre de rancœurs et de ressentiment. J’en suis autant victimes que vous. Mais nous sommes ici pour rendre justice à notre gouverneur. Et d’une certaine manière je pense lui rendre hommage une dernière fois avant de nous atteler à construire notre avenir.Hors qu’elle fut l’une des dernières actions de feu le gouverneur Mathias ? Nommé un hérétique qui n’avait eu de cesse de piller, tuer et profaner les lieux saints de cette ile Duc! Pour ceux qui étaient là lors de sa nomination officielle, vous savez à quel point je me suis levé contre cette dernière. Mais elle a été entérinée par les membres de l’agora présents. Et force est de constater que pour l’heure la paix est revenue dans cette partie de l’ile autrefois si ravagée par la guerre. Vous savez probablement que j’étais contre récompenser de tels actes par un tel titre. Mais le gouverneur Mathias l’a fait et si je ne l’approuve pas j’en comprends la raison.

Regardez autour de vous nous pouvons nous compter sur les doigts d’une main! Avons-nous le luxe de nous draper derrière un drap de droiture et de noblesse ? Le gouverneur a pensé que non et à transformé un redoutable guerrier qui pendant longtemps a tenue tête au gouvernement en allié prêt à défendre cette ile contre toute invasion extérieure, même de ceux partageant sa foi.Alors certes nous avons en face de nous un ancien pirate ou corsaire, peux importe, qui a pu commettre bien des crimes. Alors certes ces manières sont déplorables et il n’a guère la stature et l’allure d’un noble. Celle de le juste était-elle meilleure lorsqu’il venait se pointer au sein de l’agora en tenue militaire faire son monologue guerrier avant de s’enfuir aussitôt ?

Je pense que notre regretté gouverneur s’est voulu pragmatique et a voulu reconstruire notre ile en faisant table rase du passé. Je pense que l’expérience maritime de cet ancien flibustier devrait être de notre côté et non contre nous. Je pense que pour l’heure il possède toujours son titre de noblesse et que malgré notre désapprobation aucune loi ne l’interdit de se présenter même de cette manière et qui sait d’être élue s’il trouve des gens à voter pour lui. Je pense qu’une chance doit lui être donnée de faire c’est preuves et contribuer à la reconstruction de l’ile. Je pense enfin que c’est une belle façon de rendre hommage à l’ambition de notre défunt gouverneur que de le laisser se présenter. Libre à vous par la suite une fois le gouvernement reconstitué de demander à faire le ménage dans nos rangs. Mais en cette heure je pense que c’est l’unité qui doit primer sur nos différents.C’est pour cela que je demande à ce que le compte doxey puisse ce présenter.

Maintenant cela se compliquait, car je devais faire un choix pour le poste de juge entre deux hommes que j’estimais beaucoup. Je conclus mon intervention en argumentant sur ma décision.

Intendant pour ma part mon vote va au Lord Hogarth. Sir Geoffroy a évidemment toutes les qualités requises pour ce poste. Mais j’ai peur que son nouveau statut de maitre des anges du point de vue des ennemis de l’ile puisse être utilisé pour contester l’impartialité du jugement. Que cela soit en faveur du gouverneur Mathias ou de la duchesse. Malgré son amitié Lord Hogarth reste un indépendantiste.

Dernière modification par Adil Gordion (24-03-2018 13:32:41)

Hors ligne

#29 25-03-2018 10:00:55

Grand intendant
PNJ
Inscription : 01-01-1970
Messages : 39

Re : [Terminé] L'Affaire...

L'intendant se crispait...en son fort intérieur. Sa discipline mentale était mise a rude épreuve. De plus en plus il n'espérait plus qu'une chose... que les grands de ce monde prennent enfin les rennes de l'île et qu'ils le laissent en paix, lui, l'homme qui contre toute logique était encore le seul a tenir les administrations et la gestion de terre noire. Car telle n'était pas sa vocation. Devait-il réellement commenter la lutte des égaux ? Non, clairement non.

D'un ton détaché, il fit le choix de ne pas se lancer dans un exercice d'arbitrage entre les grandes maisons de l'île et de faire une quasi totale abstraction de ce qu'il venait d'entendre pour ce contenter de mener cet exercice fastidieux à son terme.

- Lord Hogarth deux voix
-Sire Geoffroy une voix
-Haber Doxey, inscrit au registre, une voix.

La salle bruissa davantage mais l'intendant n'en avait cure.


C'est a l'intendant qu'il faudra s'adresser pour obtenir une audience, négocier des baux commerciaux, ou toute autre affaire en lien avec le palais...

Hors ligne

#30 25-03-2018 19:52:24

Celedir
RPiste
Inscription : 06-08-2017
Messages : 35

Re : [Terminé] L'Affaire...

Le maistre indépendantiste était comme à son habitude silencieux, attendant le moment propice à une intervention.
L'arrivée de son ancien chef luio arracha un sourire. L'expérience d'Hogarth, notamment politique, allait avoir une importance capitale dans cett enquête.

- Mon vote ira bien entendu à mon mentor le Duc Hogarth. Ses aptitudes ne sont plus à prouver et sa présence à elle seule, permettra de calmer certaines tensions icelieu en ses temps difficiles.

Dernière modification par Celedir (01-04-2018 22:34:25)


 Blason
Comte Celedir Dolasien, Maître de la Citadelle des Indépendantistes

Hors ligne

#31 29-03-2018 07:41:32

Grand intendant
PNJ
Inscription : 01-01-1970
Messages : 39

Re : [Terminé] L'Affaire...

Fort bien. Le Duc de Kronenbag obtient trois votes. Nous attendons encore les votes de Dame Delacroix et du sieur Saurion...


C'est a l'intendant qu'il faudra s'adresser pour obtenir une audience, négocier des baux commerciaux, ou toute autre affaire en lien avec le palais...

Hors ligne

#32 01-04-2018 17:43:25

Kern Saurion
PNJ
Inscription : 27-09-2017
Messages : 11

Re : [Terminé] L'Affaire...

Les différentes maisons tentaient de se mettre en avant. " Beaucoup de parlotes pour pas grand chose, se disait Kern ". Il restait d'ailleurs tranquillement assit et les bras croisés à les regarder les uns après les autres, qui prenaient la parole pour s'en mettre plein la figure. Il aimait tant ces échanges entre politiques, qui se prenaient pour des guerriers. Puissant certes, il le l'ignorait pas et ne s'aveuglait pas de sa propre prétention, mais il n'en demeurait pas moins que ces gens restaient pour lui des hommes de cour. Lui, connaissait le gout du sang, ses rites en étant largement baptisés et il aimait ce gout, s'en délectait. Il ne craignait pas de mourir mais il se disait qu'avant de trépasser il amènerait avec lui nombre d'âmes innocentes.

Le Seigneur Saurion se leva donc avec ce sourire insolent qui le caractérisait et il lança d'une voix trop douce pour être honnête :


- Je vote pour moi même, évidemment.


Il sentit derrières lui des murmures, et même au devant dans la foule des seigneurs de l'île. Eh bien quoi ? Cela n'était-il pas évident ?! Comme si le Seigneur des ténèbres pouvait élire l'un des ces  hommes qui n'étaient pour lui que des pantins.


...Dernier seigneur Thanatique de l'île...

Hors ligne

#33 01-04-2018 19:33:12

Passion Delacroix
Nouveau sur TN
Inscription : 01-10-2017
Messages : 224

Re : [Terminé] L'Affaire...

Passion hésitait. Elle ne pouvait voter que pour Lejuste, mais il n'était pas présent. Elle ne pouvait voter pour elle-même, ce serait user d'une voix inutilement. Et puis la jeune fille était grandement consciente qu'elle n'avait aucune influence politique sur l'île. En outre tous ces gens n'étaient en définitif pour elle que des ennemis potentiels du fait de sa fidélité à Sphonie. Tous avaient rejeté la demande de son maître d'unité pour la paix, sauf Kern...

Son regard bleu passant d'un à l'autre. Aucun d'eux ne serviraient sa cause, aucun... Sauf... Ce Seigneur noir n'était-il pas de ceux qui devaient aider Lejuste à assoir son pouvoir ? Elle ne lui faisait aucune confiance, elle ne savait plus que faire. Son père avait été un fervent Ange mais elle considérait que cela l'avait mené à sa perte. Passion n'en admirait pas moins la Dame que l'on accusait ce jour et désirait son salue, cela n'allait pas au point de désirer s'affilier aux Anges. C'est donc ainsi que son esprit se torturait ; comment placer son pion à son avantage sans se trahir tout en faisant barrière à ses adversaires.

Se relevant de sa place, elle jeta un regard méprisant à Adil Gordion et renifla de façon à bien montrer combien elle prenait l'homme comme un vendu. Du fait de son attachement à la maison Boemauth, tout le monde s'attendait à ce que son vote aille au Anges, les seuls pouvant sauver sa Dame. Cela sous entendait dans le monde politique un déplacement fort peu discret entre le Trésorier et les Indépendantistes. Voilà donc à quoi tenait la fidélité sur les Noires Terres, à une bourse plaine ou à quelques promesses.

Elle regarda alors le Grand Intendant et donna sa voix à celui qui, comme elle, ne pouvait voter pour aucun de ces groupuscules si ce n'est lui-même :

« Je vote pour Monseigneur le Comte Kern Saurion. »

Faisant mine de minauder en lui jetant une œillade, Passion cacha ses intentions sous l'apparence d'une gamine sans cervelle et sans aucun attachement de guilde et donnant ainsi à son vote la valeur d'un attrait physique pour le sombre homme.


Ce qui est connu : Dame de Salpuy et Dame du Comté de Luvida par la Régence de son Oncle, Aldabert Ormond.
Ce qui n'est pas connu : Fidèle des Ombres de Sphonie sous le nom de La Rose Blanche.

Hors ligne

#34 01-04-2018 22:29:05

Di Mandragori
RPiste
Inscription : 29-11-2017
Messages : 142

Re : [Terminé] L'Affaire...

À ce moment là on entendit du remue ménage dans l'assistance, suite à un conciliabule qui de sotto voce, prenait peu à peu de l'ampleur.

Le rabougri essayait de retenir par la manche pour le faire assoir un beau jeune homme blond comme le soleil, au visage éclairé de celui qui a vu la rose et  s'est ennivré de son parfum de pavot.

Fausti, le petit page, murmurait très vite à son côté, mais rien n'y faisait.


Capitaine Albédo, de la maison Mandragori.
Ici à titre de représentant de la comtesse Belladonna Di Mandragori.

Je demande à voter au nom de ma Dame,
et je vote pour le sieur Kern Saurion, "aussi".»

L'imbécile infatué de lui-même habituellement, y ajoutait maintenant la crétinerie d'un puceau ennamouré comme aux premiers jours de printemps. Ce qui était le cas d'ailleurs s'y l'on omettait quelques orages de grêle, dont un au sens figuré semblait s'être abattu sans avertissement sur le rabougri, qui se serait bien pris la tête à deux mains de désespoir.

Au même moment un oiseau portait des nouvelles des citadelles... Et Fausti ayant appris  ce qu'il en était, pâlissait sous son léger hâlé de messager, ses grands yeux dévorant son visage dans leur expression d'un instant, avant de redevenir le petit page sans état d'âme comme il se devait à sa condition.

Et maintenant, que vaudrait la condition de représentant cela restait à voir. Cela pèserait sans doute moins que le parfum des fleurs, mais Albédo en profita pour faire une galante inclinaison du buste envers Passion Delacroix.


•~•~•~•~•~•~•~•~•~•ooOoo•~•~•~•~•~•~•~•~•~•
Belladones y Mandragores. Pavots et Digitales.
La beauté envoutante des fleurs du mal...
•~•~•~•~•~•~•~•~•~•ooOoo•~•~•~•~•~•~•~•~•~•

Hors ligne

#35 03-04-2018 08:34:28

Grand intendant
PNJ
Inscription : 01-01-1970
Messages : 39

Re : [Terminé] L'Affaire...

Malgré sa longue expérience des jeux de court, il n'avait pas vu venir le retournement de la situation. Ce n'était pas vraiment qu'il s'en offusquait, c'était davantage une réelle marque de surprise. Marque qui ne transfigura pas pour le moins ses traits. Alors que quelques instants auparavant il s'apprêtait à sombrer dans un ennui profond, voilà que sa curiosité était piqué. Les pairs choisissaient de donner leurs voix à Kern Saurion ? Ce bandit au mille exactions ? Grand bien, les hauts pairs s'apprêtaient une nouvelle fois à ferrailler.
Plusieurs possibilités s'offraient à lui, le maître du protocole. Il attendit encore de très longues minutes, laissant le brouhaha se répercuter dans la salle telle une houle sans fin. Le silence revenant...

- Seigneurs et pairs de l'île nous voici arrivé au plus prés d'une grande décision. Décision qui décidera du sort des accusés, et non des moindre. Mais en ce même instant ou nous apprêtions à nommer le Sieur Hogarth, le seigneur Kern Saurion de Nochterra obtient autant de voix. Optons sans frémir pour un second tour de vote. Il vous appartient de trancher. Retenons ainsi ces deux postulants, et choisissons l'un d'entre eux.

Il fit signe à son secrétaire...

-Actez la fin du premier tour et changez l'entête pour celle du second. Deux candidats sont encore en lice, le Duc Hogarth, le seigneur Saurion...

Dernière modification par Grand intendant (03-04-2018 08:35:54)


C'est a l'intendant qu'il faudra s'adresser pour obtenir une audience, négocier des baux commerciaux, ou toute autre affaire en lien avec le palais...

Hors ligne

#36 03-04-2018 18:42:12

Geoffroy
RPiste
Inscription : 01-10-2017
Messages : 57

Re : [Terminé] L'Affaire...

Le barbu observait plus qu'il n'agissait, en même temps dans un Tribunal, qu'avait-il à faire de plus qu'entendre les Seigneurs de cette île se pavaner de leurs titres et chercher pour quelques uns à imposer une sorte de pré campagne électorale en vue du poste de Gouverneur de cette île qui avait été trop longtemps inoccupé. Et puis il y avait cet homme aux antipodes de ses croyances, à l'opposé de sa manière de voir les choses, qui avait fini par récolter ainsi d'ors et déjà trois voix, tout comme le Duc Hogarth d'ailleurs. Le "premier tour" acté, ils étaient sensés se mettre d'accord sur les deux noms qui étaient sortis du lot, et ce n'était pas franchement la canopée pour le Grand Maistre des Anges, ainsi, il attendit quelques secondes pour s'assurer d'un silence au cours duquel il allait pouvoir s'exprimer.

- "Nous regrettons la tournure que prend cette séance et ses querelles intestines qui montrent clairement l'inaptitude de la plupart à endosser un tel rôle. Aucun des candidats ne porte à nos yeux la légitimité pour juger de cette affaire, de part leur ambitions ou leur conception du monde qui s'oppose à celui de feu Mathias de Boemauth. Ainsi, nous, Grand Maistre des Anges, récusons la légitimité de ce tribunal et exigeons que cette affaire soit traitée au sein même de nostre citadelle, en place et lieu où elle devrait être traitée en mémoire de nostre précédent Grand Maistre. Nous ne reconnaitrons aucune décision émanant de ce tribunal et nous élèverons contre toute sentence possible."

Le Grand Maistre esquissa un sourire en coin tandis qu'il terminait sa phrase. Jamais ô grand jamais il ne permettra à un vendu ou un Seigneur thanatique de juger. Il était pour l'heure clairement pas convaincu par l'un et encore moins par l'autre, ainsi, en bon guerrier qu'il était, il optera pour la politique de la terre brûlée si les prochains évènements n'allaient pas dans le sens de la Justice. Après tout, à quoi bon défendre une terre profanée, il était parfois nécessaire de tout détruire pour reconstruire, mais cela signifiait aussi une nouvelle guerre, et il devenait donc impératif que le Seigneur Archos revienne avec le reste de l'Armée des Anges. Derrière cette affaire, il y avait bien trop de choses qui se tramaient, et malheureusement ça ne semblait pas être dans les esprits de la plupart des Seigneurs présents.

Hors ligne

#37 04-04-2018 21:56:28

Di Mandragori
RPiste
Inscription : 29-11-2017
Messages : 142

Re : [Terminé] L'Affaire...

Si Albédo avai cru remarquer un regard furibond il n'en eu cure. Ainsi après que l'intendant eut acté son vote, le petit conciliabule du trio repris à voix basse.
Faisant silence pour écouter le grand maître des Anges, le vieux Scribeur opina de la tête comprenant fort bien le Seigneur Geoffroy, mais s'étonnant qu'il eut vraiment l'air de croire que cette décapitation de l'État de TerreNoire puisse être du seul ressort des Anges.
C'était bien toute l'île qui était concernée pourtant.

Le jeune blondin en qui Belladone avait placé sa confiance se releva alors et saluant l'intendant et les pairs il demanda avec sa grâce coutumière la parole.

Certains devaient se demander quel autre esclandre était à attendre, d'autres pouffaient déjà, quand à un petit nombre ils auraient bien voulu lui tordre le cou séance tenante.

Mais si la Dame de Pontsel l'avait choisi c'est qu'elle connaissait sa droiture et son courage.

Le jeune homme avait sorti de son pourpoint un document au sceau des Mandragorii.

Il se tourna vers les hautes instances de l'île et pris la parole.

-«A cette noble assistance je souhaiterais puisque nos choix se précisent expliquer mon vote qui en aura étonnés je crois.
Et par la même peut-être convaincre certains indécis qu'il est le seul choix possible pour les terreniens fidèles à l'île.

Ma Dame m'a donc remis ce document que je porte à la connaissance de notre intendant afin qu'il atteste de sa véracité.
Je n'ai pas besoin d'en briser le scellé car il fut rédigé devant moi.

Mais si vous le voulez bien j'aimerai que Fausti nostre page le lise pour vous.»

Récupérant le document après vérification il le tend à l'enfant.

http://aws-cf.ados.fr/prod/photos/1/5/6/5296156/2374240/img-23742409e8.jpg?v=6



C'est d'une voix claire, au phrasé légèrement chantant que ce jeune apprentie ménestrel peut-être, va rendre compte devant chacun des volontés clairement exprimées par la Maîtresse de Pontsel et de ses terres, déroulant maintenant le  parchemin libéré du cachet.

En nom de nostre Comte Di Mandragori a écrit :

-« Par la présente nous indiquons à la pairie être au jour d'aujourd'hui, entièrement libre de tout serment vis à vis des citadelles et revendiquer au nom de l'indépendance de nostre terre le statut de terrelibrienne.

Il est choquant de voir que notre île soit baptisée de noms qui chantent à la couronne que nous ne reconnaissons pas.
Si cette île n'est plus Terre Bénie, il ne doit être acceptable pour aucun de ceux qui ont à coeur cette patrie qu'elle soit insultée du nom de Terre Noire.

Nous n'oublierons pas nos martyrs, mais notre île, pour leur courage,  mérite mieux que d'être ainsi rabaissée par le royaume qui l'a ainsi traitée.

Et nous voulons qu'elle relève fièrement la tête et se renomme TerreLibre.

D'autres part si cette demande n'est pas faites par l'entremise de la citadelle dites indépendantiste, c'est que nostre clan l'a quittée.
Nous ne l'estimons plus en cette dramatique crise capable de s'extraire de la tutelle du passé et de celle des Anges.
Si nous comprenons fort bien que des liens ont existés nous déplorons le manque d'indépendance que nous voyons se profiler et qui fait déjà le bonheur de la couronne

Nous considérons ceux là inféodés aux anges, eux même vendus au royaume contre la promesse d'un monopole religieux.

Nous voyons pour preuve que nul à part le Seigneur de Sphonie n'a eu cure de nous voir envahie par une armée.
Mais qu'au contraire chacun n'a plus pensé qu'à l'abattre lui, et la position de son culte.

Nous voulons bouter hors de l'île cet envahisseur et sommes décidés à faire alliance avec la seule force capable de rééquilibrer ce trépied.

Ainsi par le truchement de Sphonie nous voulons rappeler à l'Empire que la paix entre ces deux puissances dépend de l'indépendance de notre île, et ainsi nous assurer ce soutien qui tiendra tête à Dacres.

Et que chaque fois que l'une ou l'autre tente ou tentera de nous envahir nous nous allierons à l'autre le temps de retrouver l'équilibre.

C'est de cette manière seulement que nous aurons la paix et l'indépendance.

Encore un point noble cour, et j'imagine votre impatience...

Ce dernier point concerne le procès lui-même.
Au jour où j'écris pour vous ce parchemin j'ignore ce qui se dit au moment où vous le lisez.

Mais je sais avec certitude qui a assassiné Mathias de Boemauth.

Oh non bien sûr, je ne connais pas le nom des petites mains qui tinrent les épées et les poignards. Infimes détails.
J'ignore à qui appartenait la bourse qui paya ces mercenaires.
Mais je sais qui a commandité ce crime pour étêter notre gouvernance.

Et vous le savez aussi bien que moi. C'est Dacres!

Lequel d'entre vous peut croire qu'une armada et une armée peuvent être prête à partir en moins de deux jours, aucun!

Nous savons tous que le Roi Micléo est l'assassin, et c'est pourquoi je vous en conjure noble cour alliez vous au seul vrai ennemi de Dacres, au seul choix possible en cette heure sombre, Sphonie et l'Empire.»

Dernière modification par Di Mandragori (04-04-2018 22:22:37)


•~•~•~•~•~•~•~•~•~•ooOoo•~•~•~•~•~•~•~•~•~•
Belladones y Mandragores. Pavots et Digitales.
La beauté envoutante des fleurs du mal...
•~•~•~•~•~•~•~•~•~•ooOoo•~•~•~•~•~•~•~•~•~•

Hors ligne

#38 05-04-2018 01:07:03

Joss le Forban
Administrateur
Inscription : 14-09-2017
Messages : 477

Re : [Terminé] L'Affaire...

Au fil de la lecture du petit page, le sieur Joss sur sa chair se retenait. Son front était devenu pâle et brillant, le bois sur lequel il s'était installé feignait d'être encore assez solide. Les mains du duc n'arrivaient plus à glisser sur le bois des accoudoirs, elles ripaient, elles étaient moites. Une de ses jambes s'était mise à tressauter. Il n'eut pas la force d'attendre plus longtemps, il bondit alors de son siège. Il s'était laisser aller à l'ire. Il traversa la salle d'un pas pressant, ces yeux étaient devenus sombres, tout son visage affichait une expression dure. Il s'arrêta à la hauteur d'Albédo, le dévisagea et pris la missive des mains du jeune. Sans dire mot, il passa devant le sieur Geoffroy qu'il dévisagea tout autant. Enfin, il marqua l'arrêt à la tribune, où il déposa la missive près du Grand Intendant. Il se tourna et resta là, face à l'audience, il ne prononçait mot. 1, puis 2, puis 5, puis 10 secondes passèrent sans que son s'en suive.

Sa prise de parole déchira l'air :
" - Est ce que quelqu'un parmi vous, est au fait du pourquoi nous sommes icilieu !? Est ce que quelqu'un ici a compris qu'il s'agit d'un tribunal !? Qui est assez censé pour voir que nous n'assistons pas là à l'enquête sur la mort du Régent, mais à une enquête sur la mort de la stabilité de cette île ? Quels piètres juges vous faites ! Parsambleu ! Vous êtes là à juger de tout sauf ce qui semblait être l'affaire de tous ! Est ce que le comte Haber Doxey peut être comte, oui-non ? Est ce que l'île doit changer de nom ? Est ce que le sieur Hogarth sera bon juge ? Est ce qu'il faut laisser aux Anges ce jugement ? J'en ai rien à cirer de vos baratins ! Et alors que cette comtesse, oui Di Mandragori est comtesse depuis peu, se penche enfin sur le sujet, elle juge sans preuve et à tort. Elle ne sait pas ce qui amène les Dacres sur l'île ! Personne d'entre vous ne le sais !  "
Il coupa net là ces paroles.

Et repris plus doucement après s'être torturé la voix, soudainement comme très épuisé :
" - Seigneurs, dames, cette île pourra être bénie, noire, libre, rien ne changera, chacun de nous sera là... et Navas sait au combien cette épreuve sera des plus difficile à résoudre...
Intendant, si vous voulez bien reprendre le cour normal de cette session, que l'assemblée puisse enfin savoir qui est le vrai commanditaire..."


Un groupe d'Indépendantistes, une Armée d'Anges en gage de paix, des Ombres dans la lueur de la déesse Sphonie, et des Royalistes en fleurs du mal : rien de plus paradoxal, mais rien de plus étonnant en ces terres maudites !

Hors ligne

#39 05-04-2018 03:12:04

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Re : [Terminé] L'Affaire...

"La victoire était si proche" pensa alors Hogarth...

Une chose aberrante venait pourtant de se dérouler sous ses yeux. En trente années au service de l'isle et des pairs mais également au sein des indépendantistes, nuls n'avaient à ce jour pris position contre son propre camp. Voilà qui était chose faite à présent mais nul n'aurait pensé que cela serait venu d'un ou d'une indépendantiste... le coup était d'une dureté sans égale.. jamais la citadelle indépendantiste ne fut plus humiliée qu'à ce moment précis.

Le page, un enfant utilisé et soustrayant la dame Di Mandragori de sa tâche à la pairie, venait de dévoiler la trahison de sa maisteresse... Hogarth en était encore bouche bée et cela, depuis son vote pour le seigneur Saurion.

Les dames et seigneurs de cette isle devenaient tous fous peu à peu. Le meurtre d'un dirigeant, des pairs qui changent de vision et de camp à tout va, affichant leurs nouvelles doctrines d'une manière plus théastrales les unes que les autres... "Un cirque... Cette isle est devenu un cirque gigantesque ou la folie a gagné tout le monde..." pensa t'il encore...

Il baissa la tête, fermant les yeux et attendit la fin du vote pour enfin faire ce qui était réellement important, à savoir découvrir les assassins de ce meurtre.
Hogarth savait déjà qui était derrière tout ça et espérait pouvoir faire connaistre rapidement la vérité quant à ce crime.

Cependant, Hogarth se mit à songer sur les raisons qui ont poussés Dame Di Mandragori a quitter la citadelle. Cela aurait-il un rapport avec la nouvelle nomination du sieur Celedir à la tête des indépendantistes ? Ce dernier avait-il les épaules pour assurer la cohésion de ses membres... Il lui faudrait en toucher deux mots lors de la prochaine pause avec le Sieur Celedir... En attendant, il faudrait attendre encore la fin du vote...


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

#40 09-04-2018 15:09:37

Haber Doxey
RPiste
Inscription : 01-10-2017
Messages : 12

Re : [Terminé] L'Affaire...

Haber Doxey qui n'était pas étonné de ne pas avoir reçu de vote en sa faveur était resté silencieux depuis son entrée quelque peu décalée. Il scrutait l'assemblée afin de mieux comprendre à qui il avait à faire. Il ne connaissait pas les seigneurs présents même s'il avait déjà entendu parler de certains d'entre eux. Son vote pourrait bien être décisif et Doxey n'était pas, contrairement aux apparences, homme à prendre les choses à la légère.

Il se leva, et chacun s'attendait alors au pire. Quel spectacle allait-il encore mettre en scène ?

Il fit de nouveau le tour de l'assemblée. Fixa longuement les deux prétendants. Il ouvrit grand la bouche. Comme s'il allait prendre la parole. Puis la referma. Il recommença ainsi une nouvelle fois. Puis se retint à nouveau. Cela ne manqua certainement pas d'agacer encore plus certains pairs. Doxey se gratta alors le nez, puis enfin ouvrit la bouche pour en sortir quelques mots :

Je ne peux que rejoindre les paroles de Sire Geoffroy. Ce tribunal manque de légitimité.
Mais s'il faut compter ma voix quelque part... il me semble qu'elle ne peut aller.... à mon grand dam, croyez le bien qu'au seigneur Hogarth...

Hors ligne

#41 09-04-2018 18:40:23

Grand intendant
PNJ
Inscription : 01-01-1970
Messages : 39

Re : [Terminé] L'Affaire...

L'intendant leva les deux mains devant lui en signe d'apaisement.

-Seigneurs, seigneurs... je vous en prie un peu de dignité. Je suis en devoir, car tel est mon rôle...

Son regard parcourait les visages des protagonistes sans siller.

-Pour l'heure, notre îles compte bien nombres de seigneurs légitimes, quantité de citadelles non moins chapitrées, des noms des blasons des étendards, mais aucune autorité autre que celle de l'état, qui à mon grand regret, si certains ne l'ont pas encore compris, n'est incarnée que par ma seule administration....Et quand je dis que je le regrette, soyez en convaincu, mais tel est la loi.

Des rumeurs de mécontentement, d'outrance, parcouraient l'assemblée...que cela pouvait être lassant...

- Alors pourquoi je me sens en l'instant contraint de réitérer l'énumération des éléments déjà acquis à la situation ? Pour la simple raison que vous semblez vouloir transformer cette audience en tribune politique, cela ne sera pas le cas, ici n'est pas le lieu pour cela.
Vous êtes réunis pour former un collège et pour en désigner l'arbitre, le pair qui mènera l'enquête à la suite de mon administration.

Donc la seule question que vous devez vous poser et cette dernière, qui ? Ne cherchez pas à manœuvrer de sorte que votre position sorte plus forte aux yeux des autres qu'à votre entrée. Veillez à ce que l'appareil de justice qui constitue encore le ciment de vos fiefs soit respecté, honoré...
Je ne tarderais pas à clore cette séance, car tel est mon rôle en l'absence de gouvernement. Mais pensez à cette chose. Si dés lors que je clos la séance aucun collège n'est formé, il me faudra clore la procédure, laisser la Duchesse de Jad aller ou il lui semble sans la retenir plus encore, mais davantage, le faire connaître à la cité, à l'île. Si les plus nobles des pairs sont désormais devenus incapable de s'entendre en justice, je ne donne pas chers de l'ordre publique, devenant désordre, qui ne manquera pas de gagner les plus reculées des campagnes...

Donc voici mon dernier rappel. Il est des lieux pour débattre de qui et de quoi, il en est d'autre ou l'ordre et la discipline doivent régner et celui ci en est un, et non des moindre...

L'intendant était certes mal à l'aise face à tous ces seigneurs, lui, la simple cheville ouvrière de l'état. Comment la situation avait-elle pu en arriver là, un simple roturier donnant la règle à ses maîtres.


C'est a l'intendant qu'il faudra s'adresser pour obtenir une audience, négocier des baux commerciaux, ou toute autre affaire en lien avec le palais...

Hors ligne

#42 14-04-2018 15:05:52

Passion Delacroix
Nouveau sur TN
Inscription : 01-10-2017
Messages : 224

Re : [Terminé] L'Affaire...

Puisqu'il fallait à nouveau exprimer sa voix, Passion se releva. Elle savait que le tribunal passerait entre les mains de l'Indépendantiste maintenant qu'il fallait diviser entre ce dernier et le seigneur Kern. Elle posa son regard sur lui, avec une hésitation certaine mais se mettant à la place de son maître il n'était guère possible de passer outre. Lorsqu'on ne pouvait faire confiance en personne, comment faire un choix ? Voilà quel était le dilemme. Une chose était sûre, si quelqu'un devait financer une quelconque guerre en faveur des Sphoniste, seul le sbire de Théodahat pouvait être à même de le faire. Nul autre ne ferait alliance avec eux... C'est pourquoi elle se leva et vota :

" Je réitère ma voix pour le Seigneur Saurion. "

Et elle se rassit.


Ce qui est connu : Dame de Salpuy et Dame du Comté de Luvida par la Régence de son Oncle, Aldabert Ormond.
Ce qui n'est pas connu : Fidèle des Ombres de Sphonie sous le nom de La Rose Blanche.

Hors ligne

#43 15-04-2018 11:24:49

Adil Gordion
RPiste
Inscription : 29-12-2017
Messages : 72

Re : [Terminé] L'Affaire...

Je dois bien l’avouer j’avais eu quelques frayeurs, mais c’est surtout pour le nouveau maitre des anges  sire Geoffroy que mes principales inquiétudes allaient. Je devais à tout prix l’empêcher de mettre son plan à exécution. Un tel tour de force ne pourra que porter le discrédit sur cette citadelle alors que le juge n’avait même pas encore été désigné. Encore si Kern se seigneurs de tristes réputations avaient été élus sa démarche aurait été justifiée. Mais pour l’heure je la trouvais précipitée.

Heureusement pour le reste j’étais maintenant confiant. Hog le seul indépendantiste que je jugeais suffisamment neutre pour être juge avait de bonnes chances d’être finalement désigné. Mieux cette frayeur que j’avais ressentie en imaginant Kern devenir juge de nombreux autres avaient dû le ressentir également. Nul doute que ce nouveau danger serait une pierre de plus à poser aux arguments en faveur de l’union de tous les seigneurs pour la reconstruction de l’ile que j’espérais mettre en œuvre.

D’ailleurs en parlant de cela je n’arrivais toujours pas à percer le dessin des alliés de l’empereur. Certes en mettant l’un des siens au poste de juge il n’aurait eu nul mal à réaliser sa parodie de justice pour faire condamner la duchesse. Parodie qui aurait conduit les anges à s’opposer à ce jugement. Ce qui aurait conduit l’ile au bord d’une nouvelle guerre civile. Mais outre le fait que l’élection de Kern avait toujours eue peu de chances de passer malgré des soutiens inattendus. Qu’elle en aurait été l’objectif ? Il fallait qu’il soit d’une grande importance pour que ses alliés se dévoilent ainsi.

Mais hormis ridiculiser notre justice et affaiblir l’île je ne voyais pas. À moins que le but soit d’embourber le roi son adversaire dans une guerre civile à notre dépens !! Oui cela pouvait se tenir ! Non seulement le roi Dacre passerait pour le méchant de l’histoire, mais en plus nombre de ses forces que l’on dit en route vers l’ile seraient alors embourbées dans notre conflit. Si tel était l’objectif, je dois reconnaitre que c’était pour le moins finement joué. Je devais tout faire dès lors que j’y voyais un peu plus clair pour les empêcher d’arriver à leur fin. Pour l’heure je me contenterai de réitérer mon vote. Mais il allait falloir que je m’investisse beaucoup plus pour les empêcher d’arriver à leur fin. La chance voulait que les alliés de l’empereur soient persuadés que les indépendantistes soient chevillés au corps avec les anges. Tant mieux. Ce sera toujours une citadelle de moins qu’ils essaieront d’entrainer dans leur dessin.

« S’il est nécessaire, je réitère mon vote au Lord Hogarth. Je vous affirme également mon soutien Duc Joss et à vous aussi grand intendant pour que ce tribunal ne se transforme pas en piètre tribune politique comme certains aimeraient que cela soit le cas. »

Hors ligne

#44 15-04-2018 17:26:19

Joss le Forban
Administrateur
Inscription : 14-09-2017
Messages : 477

Re : [Terminé] L'Affaire...

Aux paroles du comte Gordion, Joss se souvint d'une chose dont il était en possession. Il glissa la main dans son grand manteau sombre pour en sortir dans un léger froissement un document.
Le désignement du juge se faisant attendre, il fallait s'occuper.
Il ouvrit alors la missive qu'on lui avait fournit il y a pas moins de 1 ou 2 jours, provenant du sieur Gordion Adil, et se remit à la lire.
Une fois lecture faite, sa main retourna chercher dans le fond de la poche et petit étui contenant un calame et un peu d'encre noire. Dans un coin du tribunal, il se pencha sur sa tablette et dans le bruit de fond général, un léger grattement à peine perceptible se fit entendre. Les mots filaient sur la missive...
Une fois terminée, cette dernière fut transmise à son destinataire.


Un groupe d'Indépendantistes, une Armée d'Anges en gage de paix, des Ombres dans la lueur de la déesse Sphonie, et des Royalistes en fleurs du mal : rien de plus paradoxal, mais rien de plus étonnant en ces terres maudites !

Hors ligne

#45 17-04-2018 11:01:24

Grand intendant
PNJ
Inscription : 01-01-1970
Messages : 39

Re : [Terminé] L'Affaire...

-Soit, Nous pouvons donc conclure au nombre de voix que le sieur Hogarth sera l'instructeur de cette enquête ? En êtes vous d'accord ? d'autre avis ou voix à exprimer ?

L'intendant attendait face a l'assemblée.

-Je me dois d'ajouter mes remerciements à vos personnes pour redonner de son sens à cette séance...


C'est a l'intendant qu'il faudra s'adresser pour obtenir une audience, négocier des baux commerciaux, ou toute autre affaire en lien avec le palais...

Hors ligne

#46 17-04-2018 11:21:23

Helene de Boemauth
PNJ
Inscription : 22-03-2015
Messages : 217

Re : [Terminé] L'Affaire...

Un servant s'approcha discrètement du Maitre des Anges et lui glissa un billet.

Seigneur et Maîstre des Anges, je quitte à l'instant la ville. Puissiez vous m'assurez de mon libre passage une fois parvenu aux cors de vostre armée qui enserre à cette heure la capitale. Au nom du héros que fut mon époux je vous demande de me conduire en bois jolis ou mon fils prendra la suite.


8f88.jpg

Hors ligne

#47 18-04-2018 01:03:34

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Re : [Terminé] L'Affaire...

Il était temps.... pensa le Duc.

Toutes ces petites chamailleries de basse-cour avait fatigué le vieil homme même si, lui aussi, en avait lancé une un peu plus tôt contre le sieur de Doxey.
Il ne se sentait pas du tout dans son tord car il savait que, peu importe le rang d'un seigneur, si ce dernier était passé en jugement, il ne pût plus prétendre qu'à la discrétion et ne plus avoir de responsabilités au sein de la pairie.

Il profita que le Grand Intendant reçût une missive pour se lever et s'exprimer.

- Je vous remercie mes chers amis de la confiance que vous me portez et je puis vous assurer que je tiendrais ce rôle du bras du juste et de Navas et que justice sera rendue de manière impartiale comme je l'ai toujours été.

Jetant un coup d’œil alentour pour voir qui suivait et qui dormait déjà sur les bancs, il continua.

- J'attends de la part de chacun de vous le plus grand respect des règles de ce tribunal et de la Prima Léga même si cette dernière a été supendue sous la régence de feu le Seigneur de Boemauth. Cette Prima léga ayant été établie précédemment par les pairs, pour certains toujours présents, et sous le règne de Paer Tohm, chef et général des armées des anges, faisant toujours acte de loi, s'il en fût, sur cette isle jusqu'à ce jour, même après sa suspension... sans quoi nous ne pourrions être présent ici-même, prétendant parler de justice ou de vouloir rendre justice, sans un texte de base.

Il sourit un instant, il savait que cela allait en faire réagir plus d'un sur son siège... Mais il continua avant d'être interrompu.

- Je vous remercie donc pour votre vote de confiance concernant mon rôle au sein de ce tribunal et que Navas nous aide à rendre justice pour le Seigneur de Boemauth.... mon ami.

Sur ces derniers mots, le ton de son visage devint plus.... triste. Puis il se rassit attendant la validation de l'acte par l'intendant général.


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

#48 23-04-2018 07:47:58

Grand intendant
PNJ
Inscription : 01-01-1970
Messages : 39

Re : [Terminé] L'Affaire...

L'intendant écouta le sieur Hogarth, se tendit à l'énnoncé de certaines vérités approximative.... Mais choisit qu'ici n'était ni le lieu ni le temps.

-Très bien mes seigneurs. Nous voici donc avec un collège de pairs fixé et un magistrat de situation à même de mener l'enquête et le procés. Notre sieur Régent mérite que ce qui suivra ne soit pas une parodie, mais bien force de loi.
Sieur Hogarth il vous appartiens désormais de mener les audiences nécessaire. Pour cela mes gens vous assisterons au besoin. Pour l'heure la séance est close. Je vous enjoint, vous pairs nommé, à sieger d'ici demain ici même afin de poursuivre en comité restreint votre œuvre.
S'il fut ardue de constituer la pairie, j'ose croire que désormais les choses seront plus limpide.

Rassemblant ses effets, l'intendant se préparait a quitter le palais de justice....


C'est a l'intendant qu'il faudra s'adresser pour obtenir une audience, négocier des baux commerciaux, ou toute autre affaire en lien avec le palais...

Hors ligne

#49 24-04-2018 23:23:42

Lord Hogarth
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 107

Re : [Terminé] L'Affaire...

Le procès allait enfin pouvoir commencer. L'intendant venait tout juste de le signifier avec un ton quelque peu arrogant à son rang sur sa dernière phrase. Il aurait à intervenir très souvent car il avait mené l'enquête et il serait, de ce fait, un témoin souvent interrogé.

Il prit place sur le siège du juge, un fauteuil impressionnant marbré de sculpture et de dorure et placé si haut, que celui qui s'installait là, était sur un véritable piédestal au sens comme au figuré.

Il était temps de passer aux appels à témoins à commencer, justement, par le grand Intendant.

- Je vous remercie grand intendant. Soyez assuré qu'à présent que ce tribunal est sous ma responsabilité, les choses vont aller bien mieux que lors des votes Dit-il au prétentieux bonhomme avec un rictus sur les lèvres pour lui faire comprendre qu'il avait dépassé les limites de son autorité sur les pairs.

Puis d'un air plus charmeur, il l'invita d'un geste de la main à prendre place sur le siège des témoins.

- Je vous invite à prendre place sur le siège  des témoins car vous êtes celui qui a mené l'enquête au préalable. Vous aurez à loisir de nous conter le résultat de cette dernière puis nous passerons à l'écoute des autres témoins et des accusés.

Puis nous marquerons une pause et reprendrons la suite demain.

Lord Hogarth se sentait déjà épuisé après une si longue journée de joutes verbales inutiles et ces votes qui n'ont pris que trop de temps. Il était temps pour lui de se reposer après ce tout premier témoignage qui ouvrait enfin ce procès.

Dernière modification par Lord Hogarth (25-04-2018 08:44:54)


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

#50 25-04-2018 18:32:57

Geoffroy
RPiste
Inscription : 01-10-2017
Messages : 57

Re : [Terminé] L'Affaire...

Il y avait des fois où tout se passait comme prévu, et d'autres ou c'était tout l'inverse. Aujourd'hui était un jour sans en quelque sorte. L'épouse de son ancien Maistre cantonnée, la pairie incapable de se mettre en accord sous des idéaux illégitimes vis à vis de ce pourquoi ils étaient rassemblés, il était clair pour le Grand Maistre des Anges que ce tribunal n'était devenu qu'un vaste cirque pré-électoral ou chacun tentait de donner de la voix pour se faire reluire ou pour discréditer un autre pair. Il n'eut guère de regret suite à ce qu'il venait d'annoncer. Le comportement inacceptable et le manque de neutralité de la plupart des présents avaient tout simplement fini par mettre les Anges en dehors de l'échiquier. Mais en même temps, n'étaient-ils pas par nature en dehors de tout cela ? La neutralité c'était un peu ce pourquoi ils étaient là, oeuvrant pour le bien de l'île et non pour satisfaire l'égo de jeunes ou anciens nobliaux en mal de reconnaissance. Ainsi, lorsqu'il reçut et lut le pli qui lui fut remis, il resta impassible, puis fit venir un de ses gardes les plus proches pour lui donner quelques consignes. Suite à cela, il se leva et s'excusa auprès de ses pairs, alors que Sieur Hogard venait tout juste de se faire élire avec deux voix... Un vote très représentatif en quelque sorte.

- "Mes Seigneurs, vous me voyez navré mais je vais devoir vous quitter. Des affaires urgentes retiennent mon attention à mon domaine. Mon second que voici restera ci présent pour me fournir vos avancées, évidemment il ne participera ni ne donnera son avis sur les sujets qui seront évoqués, il sera mes yeux et mes oreilles en ce tribunal."

Il s'inclina face à quelques uns, puis sans demander son reste, il se dirigea vers les portes du tribunal avant de les passer d'un pas rapide et assuré. Il ne perdait pas grand chose de toute façon, et cette demande était bien plus importante que ce petit jeu politique qui avait pris place dans ce lieu.

Hors ligne

Pied de page des forums